Archives mensuelles : octobre 2020

HALLOWEEN : La fête de Samain et des citrouilles

Meilleurs complements alimentaires

 


BLOC NOTE

DE WIKI

Les origines d’Halloween La fête de Samain

Halloween dans sa version actuelle est une fête qui nous vient d’Irlande, mais on peut y voir également un rapport avec une fête celte appelée Samain.
En effet, pour les Celtes, l’année se terminait le le 6ème jour de la lune montante (qui tombe entre le 25 octobre et le 20 novembre) et l’on supposait que ce jour-là, une passerelle devenait possible entre les vivants et les morts.
La fête de Samain était marquée par le sacrifice d’animaux suivi d’un banquet rituel.
Afin de s’attirer les bonnes grâces des esprits et les apaiser pour qu’ils retournent au royaume des morts, chacun laissait devant sa porte de la nourriture en offrande.

La Toussaint remplace Samain

Les traditions celtiques, bien que très ancrées dans la culture populaire, furent fortement combattues au début de Moyen-âge par le clergé qui substitua des fêtes chrétiennes aux fêtes païennes ancestrales.
C’est ainsi que, dans l’Europe chrétienne la fête de Samain disparut au profit de la fête de la Toussaint.
Cependant les traditions païennes furent combattues beaucoup plus tardivement en Irlande, ce qui permit aux aspects folkloriques de cette fête de rester vivants.
Lorsque la fête de la Toussaint fut instituée, la fête celtique se transforma en Halloween, “All Hallow Even”, c’est à dire “la veille du jour des saints”.
Par la suite, l’immigration massive d’Irlandais aux Etats-Unis contribua à populariser ce folklore dans le Nouveau Monde.
Chose amusante, c’est finalement grâce à l’influence des Etats-Unis que la France a découvert cette fête, alors qu’elle est pourtant, à l’origine, européenne.
Bien entendu, chacun reste libre d’apprécier, ou non, la célébration de cette fête importée.
Certaines personnes considèrent Halloween comme une fête commerciale sans intérêt, tandis que d’autres y voient tout simplement une expression sympathique de la culture populaire.

LA FÊTE DES CITROUILLES

La légende de Jack-O’-Lantern

Vous connaissez certainement la citrouille lanterne, appelée aussi Jack-O’-lantern.
Il s’agit d’une citrouille évidée dans laquelle on découpe un visage effrayant que la lumière tremblotante d’une bougie rendra plus inquiétant encore à la nuit tombée.
Voici la légende irlandaise qui a donné naissance à la coutume des lanternes citrouilles.
Jack était un fermier paresseux et très porté sur l’alcool, qui vendit son âme au diable sans s’en rendre compte un soir d’ivresse.
Il réussit cependant à berner le diable :
Il le fit monter sur un arbre très haut dont il ne pouvait redescendre seul, et ne lui offrit son aide qu’en échange de la promesse que son âme n’irait pas en enfer.
Cependant, à sa mort, Jack avait commis tant de pêchés qu’il ne réussit pas à se faire admettre au paradis.
Exclu à la fois du paradis et de l’enfer, on raconte qu’il erre à la recherche d’un endroit où se reposer, avec à la main un navet creusé en lanterne dans laquelle brûlent quelques braises de l’enfer…
Les lanternes d’Halloween étaient donc faites à l’origine à partir de navets ou encore de betteraves. Lorsque les Irlandais émigrèrent aux Etats-Unis, ils découvrirent la citrouille et la trouvèrent idéale pour la réalisation de leurs lanternes d’Halloween.

Source:
Le site Dromadaire

en savoir plus 

La video d’Halloween

“Le passé de notre chouette est assez sulfureux… Ainsi en 2010, elle était présente au sabbat
– Pour y aller prenez votre sac de gros sel et cliquez sur le chat noir”

On l’a vue enfourcher son balai au milieu des ballets d’ Edgard Degas . Faites comme les petits rats de l’opéra cliquez sur la citrouille allumée … Attention les nuisibles adorent les petits rats….


wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

Share Button

Humour pas contagieux et pas mortel..!



BLOG NOTRE
MARRANT

Humour pas
contagieux et pas
mortel..!

LA MOINS SÉRIEUSE  POUR TOUSSAINT…..

LA VERSION DE TROUSSE CHEMISE
d’une histoire à moitié véridique …….

Vous savez sans doute que… les rites funéraires pouvaient amener à “Prendre le mort aux dents”
Dans les temps anciens, pour s’assurer que quelqu’un était bien décédé, l’usage voulait qu’une personne en charge de cette vérification morde violemment un des doigts de pied de la victime (en général le gros orteil).
Si rien ne se passait, la personne était déclarée morte. C’est donc de là que vient l’appellation de croque-mort.

Cette fonction de croque-mort, qui était en fait une vraie charge,(comme les bourreaux), se transmettait de père en fils depuis la nuit des temps.

Or, un jour, il arriva une catastrophe : Le dernier croque-mort, bien qu’ayant eu de nombreux enfants, n’avait aucun garçon.
Sa fille aînée reprit donc sa charge, après réunion et avis favorable du conseil des sages et de l’église.

Mais voilà, la première victime qu’elle eut à traiter avait une grave
maladie :
La gangrène l’avait en partie gagnée et on lui avait coupé les 2 jambes jusqu’à hauteur des cuisses.

La jeune fille examina la situation et mordit donc avec précaution le premier membre inférieur qu’elle put trouver.
Ce fut à cette époque, et très précisément dans ces circonstances, qu’on passa de l’expression ” croque-mort ” à celle de ” pompe funèbre”.

un croque mitaine c'est ça...! beurk

“Heureux ceux qui étaient enterrés en grande pompe…… ou par un croque mitaine ….. c’était plus chic, car il ne faisait que sucer le bout des doigts…… ce qui a donné les gants sans doigts pour lui faciliter le travail……
Pensez à en mettre avant de partir…. au champ…………………….. d’honneur…! ”


” Allez pas de panique …. je déconne mon pote ….”

OH là là là …… ma boite à miel est pleine de choupinets qui demandent ce que c’est qu’un croque mitaine…..
Lisez vite avant que je vous en mette un sous votre lit….”

Source wikipédia : “Le croque-mitaine (variante croquemitaine) est un personnage maléfique dont on parle aux enfants pour leur faire peur et ainsi les rendre plus sages.”

EH EH …! PARTEZ PAS…..   J’EN AI ENCORE UNE DE MON DICO DE VERBORICULTEUR
Un maure dit à son cheval mort, si tu mords le mors, tu es mort.

Y a massage et massage  …!   —–

Un Italien raconte à ses amis :

“Hier soir, j’ai massé ma femme avec de l’huile aromatique, puis on a fait l’amour tellement intensément qu’elle a hurlé pendant cinq minutes !” 

Le Français qui entend ça répond :

“Oui, pas mal ! Hier soir moi aussi, j’ai massé ma femme avec du beurre aromatique. Après, on a fait l’amour tellement fort qu’elle a hurlé pendant 15 minutes !”

Le Belge intervient à son tour:  “Moi, je l’ai massé avec du chocolat. Ensuite on a fait l’amour et elle a hurlé pendant 3 heures !”

Les deux autres, curieux et stupéfaits :

“Comment as-tu fait pour qu’elle hurle pendant trois heures ?”

Réponse du Belge :

J’ai essuyé mes mains sur les rideaux!”


Ils l’ont dit sur le net….
.

Dans un aquarium…
deux poissons rouges discutent:

À ton avis, est-ce que Dieu existe?

– Bien sûr! Sinon qui d’autre changerait notre eau et ferait tomber la bouffe du ciel?

Une maman dromadaire et un bébé dromadaire
discutent des choses de la vie :

Maman, pourquoi est-ce que j ai ces énormes pieds avec trois orteils ?

La maman dromadaire répond :
Eh bien, c est pour ne pas s’enfoncer, lorsqu’on traverse les immensités désertiques.
– Ah… D’accord, répond le fils.

Quelques minutes plus tard, le fils demande à nouveau :
Maman, pourquoi est-ce que j ai de si longs sourcils ?
Ces sourcils sont la pour empêcher le sable de passer sous les paupières, lors des tempêtes de sable.
– Ah d’accord maman, répond le fils.

Un peu plus tard, le petit dromadaire revient à la charge :
Dis maman, pourquoi est-ce que l’on a cette grosse bosse sur le dos ?

La maman dromadaire, lassée de toutes ces questions, répond :
La bosse nous sert a stocker l’eau, pour nos longues courses dans le désert. C est grâce à elle qu’on peut se priver de boire pendant plusieurs dizaines de jours !
D accord maman :
si je comprends bien, on a des pieds très larges pour ne pas s’enfoncer dans le sable, de longs sourcils pour ne pas avoir les yeux irrites par le sable, et une bosse sur le dos pour pouvoir stocker de l’eau pour lors des longues courses dans le désert… Mais alors, maman, dis-moi une chose…

– Oui, mon fils ?
– Qu’ est-ce qu’on fout ici, dans le zoo de Vincennes ?

PAPY MARRANT
Restez svelte 160px

Share Button

ALIMENTATION : L’huile d’olive….. ?


logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE
– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je voulais, cette semaine, vous parler de huile d’olive…!

Les graisses sont très controversées : huiles végétales, graisses animales, saturées, mono-insaturées, polyinsaturées… Certains disent qu’elles sont mauvaises, d’autres disent qu’elles sont bonnes. Il est parfois difficile de trancher.

Mais s’il y a une huile qui met tout le monde d’accord, c’est l’huile d’olive !

L’huile d’olive est le socle de la diète méditerranéenne. C’est la « bonne graisse » par excellence. Celle que consomment les populations qui connaissent le moins les maladies.

D’ailleurs, l’huile d’olive a fait l’objet de nombreuses études. Il apparaît clairement que ses acides gras et antioxydants ont un puissant effet sur la santé. Notamment pour réduire le risque de maladies du cœur.

Où se trouve l’huile dans les olives ?

La plupart des huiles végétales sont extraites des pépins (ou noyaux). C’est le cas de l’huile de pépin de raisin, de pépin de courge, de tournesol, d’arachide, etc.

Mais l’huile d’olive est essentiellement contenue dans la chair (à l’intérieur de ses cellules).

Comment fabrique-t-on l’huile d’olive ?

Les olives sont d’abord broyées (triturées) par une meule de granit – selon une méthode ancestrale.

La purée qui en sort est ensuite pressée. Il en ressort de l’huile et de l’eau (naturellement contenues dans l’olive). La différence de densité fait que l’huile finit par flotter sur l’eau, ce qui permet de la récupérer facilement.

Il faut 4 kilos d’olives pour obtenir 1 litre d’huile.

Et malgré tout, cette méthode ne permet d’extraire que 85 % de l’huile contenue dans l’olive [1].

Pourquoi précise-t-on « pression à froid » ?

On précise souvent que l’huile d’olive traditionnelle est obtenue en pressant des olives à froid. Comme le broyage et le pressage dégagent de la chaleur (à cause des frottements), la température de l’huile est toujours supérieure à la température ambiante.

Néanmoins, pour accélérer la production, on peut broyer plus vite et presser plus fort. Mais l’huile deviendra si chaude qu’elle commencera à perdre ses propriétés. La température à ne pas dépasser pour obtenir le label « pression à froid » est 27°C.

Attention aux arnaques

– Pour augmenter le rendement, certains producteurs n’hésitent pas à extraire l’huile à coup de produits chimiques.
D’autres diluent la bonne huile dans des huiles pas chères pour produire plus de bouteilles.
C’est pourquoi il faut acheter le bon type d’huile d’olive.


SOURCES:
neonutrition

Compléments alimentaires Ruedesplantes

duo compoteCOM’POTE

Share Button