Archives quotidiennes :

POESIE: A LA SOURCE ET JE ME DEMANDE … S’IL FAUT CROIRE A CETTE LÉGENDE …

Vos poèmes, vos poèmes préférés

– Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!

AUJOURD’HUI :   LA   SOURCE

«La source désapprouve presque toujours l’itinéraire du fleuve. »
(
Jean Cocteau)

LE CHOURISTE ECHOURIT

Pensez à agrandir votre vidéo – angle droit – sortie par touche “Echap”

Note: Concours Eurovision 1968 – France – 3ème.

Voici les paroles de La source interprétées par Isabelle Aubret :

LA SOURCE
Paroles: Henri Djian, Guy Bonnet.
Musique: Daniel Faure   1968 © Polydor
Elle chante au milieu du bois
La source et je me demande
S’il faut croire à cette légende
D’une fille qu’on y trouva
.
Elle était blonde, elle était douce
Elle aimait à se reposer
Dans le bois, couchée sur la mousse
Écoutant les oiseaux chanter
Un jour qu’elle allait à la ville
Par le bois où elle passait
Elle vit soudain, immobiles
Trois hommes qui la regardaient
Trois hommes qui la regardaient
.
Elle chante au milieu du bois
La source, et je me demande
S’il faut croire à cette légende
D’une fille qu’on y trouva
.
Ils étaient là, trois, à l’attendre
Trois hommes-loups, cette brebis
Elle avait la chair bien trop tendre
Ils avaient bien trop d’appétit
Elle ne savait pas défendre
Le souffle léger de sa vie
Elle tomba sur l’herbe tendre
Comme un oiseau tombe du nid
Comme un oiseau tombe du nid
.
Elle chante au milieu du bois
La source, et je me demande
S’il faut croire à cette légende
D’une fille qu’on y trouva
.
Quand on l’a soulevée de terre
Comme une grande fleur coupée
Sa robe blanche et la lumière
On aurait dit une mariée
Quand on l’a soulevée de terre
On aurait dit comme un grand lys
Entre les feuilles, entre les pierres
Une claire source a jailli
Une claire source a jailli
.
Elle chante au milieu du bois
La source, et je me demande
S’il faut croire à cette légende
D’une fille qu’on y trouva
.
S’il faut croire à cette légende
D’une fille qu’on y trouva 

VENEZ VOUS RAFRAICHIR AUX AUTRES SOURCES

LE CHOURISTE ECHOURIT

Pour écouter cliquez sur la flèche
une par une
mon pote sinon
c’est cacafolie

LA SOURCE DANS LA PEINTURE DE GUSTAVE COURBET

LA SOURCE GUSTAVE COURBET

Elle chante au milieu du bois
La source et je me demande
S’il faut croire à cette légende
D’une fille qu’on y trouva….

1866 SOURCES DU LISON
Retrouvez  Gustave Courbet les ombrages et la fraicheur des sources et des ruisseaux
L’été c’est bon….

ALLEZ Y …..VOUS POURREZ ÉCOUTER
“LA  RIVIÈRE  DE NOTRE  ENFANCE”
( GAROU – SARDOU)


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez
CHOU BLANC  retour sur la rubrique du même tabac

    RETRO :
C’est du même tabac…..


Share Button