Saints guérisseurs : Saint Laurent ….. pour chasser le feu des brulures

UNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par mois

    SAINT LAURENT 

Diacre et martyr – Fête le 10 aout

– Laurent est ordinairement représenté par les artistes, tenant d’une main un gril, de l’autre le livre des Évangiles.

INVOQUE CONTRE :  Les brulures , coups de soleil, et pour protéger des incendies.

SAINT PATRON: Des pauvres, des libraires et des bibliothécaires, archivistes, des pompiers, repasseuses, des rôtisseurs et des charbonniers, des agents de police, cuisiniers, économes, verriers

 

 

LA VIE DE SAINT LAURENT

Saint Laurent par Carlo Crivelli

“La générosité avec laquelle il s’illustra dans le service des démunis, a fait de Laurent le patron des pauvres.

Sommé par Valérien le préfet de Rome de livrer les trésors de l’Église dont il était le dépositaire, en particulier les Livres Saints, Laurent distribue aux pauvres toutes les richesses dont il était dépositaire, dans la crainte qu’elles ne tentassent la cupidité des persécuteurs. Laurent distribua donc aux indigents tout l’argent qu’il avait entre les mains, puis il vendit les vases et les ornements sacrés, et en employa le produit de la même manière.


Il rassemble les pauvres, et les présente 3 jours après au magistrat comme «le vrai trésor de l’Église» : c’est pour avoir protégé les Livres Saints qu’il est le patron des libraires et des bibliothécaires.


Condamné à être brûlé sur un gril ardent, au bout de 2 heures de martyr il lança au bourreau

Retourne moi! je suis assez rôti sur le dos ! Maintenant mets moi sur le ventre, si tu veux que l’empereur ait de la viande bien cuite à manger! »


C’est à cause de ce dernier épisode qu’il est le patron des pompiers, des rôtisseurs et des charbonniers, et réputé guérir des brûlures et protéger des incendies.


L’épisode du gril, sur lequel Laurent aurait péri, est légendaire. Les exécutions ne prenaient jamais cette forme à cette époque. La plus part des auteurs modernes estiment qu’il a été décapité.

LE CHOURISTE

BON A SAVOIR :

• Le roi d’Espagne Philippe II gagna l’importante victoire de Saint-Quentin en 1557 le jour de la Saint-Laurent. Pour remercier le ciel, il fît bâtir son palais de l’Escorial près de Madrid sur le plan, dit-on, du gril de Saint-Laurent.
• Les pluies d’étoiles filantes que l’on observe dans le ciel d’été, notamment autour du 10 août, sont appelées « Larmes de Saint Laurent ». Les Perséides ou « Larmes de saint Laurent » sont une pluie d’étoiles filantes visible dans l’atmosphère terrestre, issue de débris aussi gros qu’un grain de sable de la comète Swift-Tuttle.

CONJURATION BRULURES ET DU FEU DU ZONA : ( faire le signe de croix )
O grand Saint Laurent
Sur un brasier ardent
Tournant et retournant
Vous n’étiez point souffrant.
Perds ton ardeur
Grand feu de Dieu
Perds ta chaleur
Comme Judas perdit Jésus Christ par passion juive
Au jardin des Olives ( faire le signe de croix ).


Secrets et remèdes du Pays d’Oc.
” Grand St Laurent, j’ai mal aux dents,
je ne puis plus mordre du pain.
Mange de la soupe, mon enfant. “

DICTON POUR LES POTES ÂGÉS

« – Saint Laurent partage l’été par le milieu.

– Quand il pleut à la Saint Laurent, la pluie vient assez à temps.

– De la Saint Laurent à Notre Dame, la pluie n’afflige pas l’âme.»

Feuilleter ce livre

 

 Un cours en miracles – Nouvelle édition augmentée (Français) Relié
Voici la nouvelle édition augmentée d'”Un cours en miracles”, livre peu ordinaire.
Il n’y a qu’à considérer le nombre d’ouvrages écrits à propos de cet enseignement et le nombre de sites web qui lui sont consacrés.
L’édition originale anglaise, parue en 1975, a été traduite en 17 langues et vendue à plus de 2 millions d’exemplaires. Selon un spécialiste danois des religions : « De toute la littérature dite du Nouvel Âge, “Un cours en miracles” est ce qui s’approche le plus d’un texte sacré. »
Le livre se présente comme un véritable outil d’enseignement, en trois volumes : Texte, Livre d’exercices pour étudiants et Manuel pour enseignants. Il nous propose un enseignement spirituel totalement nouveau et fascinant, où les grands thèmes de la religion chrétienne sont revisités au point de ressembler davantage au bouddhisme zen ou à l’hindouisme.
C’est aussi un livre pratique, dans la mesure où la voie qu’il propose peut et doit s’appliquer dans notre vie quotidienne.
Un « miracle » est un changement intérieur, un renversement dans notre façon de voir le monde. Par le miracle, nous apprenons à pardonner ; et en pardonnant à autrui, nous apprenons que nous sommes pardonnés.
Deux professeurs de psychologie médicale à l’université Columbia de New York en sont à l’origine : Helen Schucman, à qui le Cours fut « donné » sous forme de dictée intérieure et William Thetford, qui l’aida à le transcrire durant les sept années que dura son écriture (de 1965 à 1972).
Sans oublier Jésus, qui est le véritable auteur, la Voix qui a dicté le Cours…

Une précédente rubrique :  SAINT JEAN BAPTISTE
La ligne éditoriale de cette série est accessible 
  BON COURAGE...!

Chou Blanc est effectivement magnétiseurCHOU BLANC (
Les autres saints guérisseurs – faire catégorie SAINT THOL )

3171

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.