LA SERRURE AMOUREUSE DU VERROU

Beauté CosmétiquesLE BLOG NOTE
DE CHOU VERT

PAPY EUSTACHE
S’ÉCLATE AVEC SA GERMAINE


.


– Au fait il n’a rien dit sur sa GERMAINE… Elle est comment?

– Si moi je sais..!  j’ai trouvé une photo sur Facebook… Verrouillée
– Qu’est ce que tu dis vieille et rouillée..

Comme la mienne quoi..!!!barre verte

LA SERRURE  AMOUREUSE DU VERROU
Dans l’intimité, quand ma germaine se lâche,
elle est prompte à me faire remettre à la tâche.
Elle m’appelle son homme toutes mains
Mais… Ils sont pleins de mauvaises pensées les vilains…
Elle flatte seulement mes capacités à bien bricoler
Hier, c’était très intéressé.. ! Rapport au verrou à installer
Sécurité oblige … ! Je fais  tout pour qu’elle soit douce
Pour qu’elle arrête de sucer son pouce,
il est urgent, pour elle, que je passe  à l’action
Elle avait déjà acheté le beau verrou en question
C’est vrai qu’il sera utile pour soutenir la vieille serrure
Pour tout chantier bien mené il faut que rien ne dure
Brillant de mille éclats, verrou fut posé en un éclair
Je pensais dès lors, jouir du fruit de mes efforts
Car la porte fermait très bien…. Mais j’avais tort
Quelques jours après usage  la porte était voilée
Je me suis à nouveau acharné.. Jusqu’à la nuit étoilée
Ce n’est que le lendemain que sur un forum du père Castor
C’est là qu’un meilleur bricoleur que toi a la parole d’or
« Vérifiez la compatibilité entre le verrou et la serrure »
Diable..! Encore une affaire d’amour dans ma masure

De fait ma vieille serrure prise d’un amour  éclatant,
voulait rejoindre, au-dessus, le  verrou étincelant
Prestige de l’uniforme aidant, impossible de la raisonner
Peine perdue, la coquine du bellâtre s’est amourachée
Quel gâchis pour sa gâche victime d’un tel tiraillement…
La porte s’est voilé risquant de réveiller le peine dormant
Inquiet par le trou de la serrure un coup d’œil j’ai jeté.
Même l’œilleton affirme qu’il dort à poing fermé
Pour confirmer le  poing du marteau de porte tape aussi
Gâche et chambranle, auprès du verrou, plaident à l’infini
Rien n’y fait le tiraillement continu à voiler la  porte

Retour à père Castor pour que raison l’emporte… !
« Vérifiez la maçonnerie de la chambranle sur tous ses points »
Pas de risque, c’est une maison de maçon et ma porte est une  3 points »

«Vérifiez les charnières en  prenant  la porte à bout de bras »
Elle grince si fort que je m’entends dire « Toi Ferme-la »
Germaine, qui le prends pour elle, sort de ses gonds une nouvelle fois
La porte voilée dans mes bras…. je reste sans voix
Chambranle en main je me fais traiter de branleur
Voyant les choses de l’amour évoluer avec lenteur
Je prends la porte et m’en va car avec serrure et verrou distants
je suis sûr qu’aucun petit loquet ne sortira de mon vivant
j’entends juste derrière moi Germaine qui crie
Toute à sa ceinture de chasteté … « Tu as pris la clé mon chéri…. ? »
Pauvre Germaine… !!! En plus de perdre les nerfs… Elle perd la vue… !
Car ayant la porte sur mon dos.. Sourd à ses propos … Bien bas je la salue… !

Tiré de la vie d’Eustache Vachette
et  Germaine née  Bricard

barre verte

CHOU VERT

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.