Archives mensuelles : septembre 2019

LIBRE EXPRESSION : LE SACRÉ ÂNE.

BLOC DU BÉTON DÉSARMÉ…!!
A l’heure où le médecin est en cabinet fermé…. où le barman de fin de soirée arrosée est aux 35 heures….
La parole semble prisonnière….
Allez voir le curé…? Oui.. Mais il y a si longtemps que vous n’avez pas vu un confessionnal que vous avez peur de vous tromper de porte …!
Alors … « Entrez sans frapper » …. est fait pour vous ….
Soufflez, sur les braises si vous le voulez…
Ainsi jaillira la lumière..!
L
a parole est à vous….. Soyez les rédacteurs d’un jour pour vous exprimer ….
Pour nous parler…!
ALLEZ Y ON VOUS ÉCOUTE….
La Chouette est sur votre épaule pour mieux vous entendre..!

LE SACRÉ ÂNE.

-=-=-=-=-=-

Dans un pays merveilleux, un pays où il fait bon vivre, un pays où les mauvais jours, jours de pluie, de froidure ou simplement de ciel gris, peuvent se compter sur les doigts de la main, je connais un charmant village niché prés d’un mont orgueilleux et fier, un mont souvent coiffé de blanc, le mont Gounica!

Dans ce magnifique village aux mille jardins fleuris, aux pittoresques ruelles moyenâgeuses, aux gaies fontaines chantant dans les environs, dans ce village où la luminosité du ciel est incomparable, dans ce village vit un âne! un âne fier, arrogant et prétentieux!

Les ânes, les ânes ordinaires, les ânes comme tous les ânes sont très rares de nos jours, mais comme cet âne là, il n’en existe pas deux, il est unique cet âne là, c’est un âne sacré!

Tout comme dans l’Inde où on vénère la vache, dans ce village du Pirlesval, on vénère un âne, on idolâtre un âne, un insignifiant petit grison qui se permet tout et qui a tout permis! quelquefois de perfides ruades! On lui a permis de faire, c’est quasiment incroyable, et il fait, ses petits besoins dans la rue, il peut s’il le désire, assister à la messe du soir ou à l’office le dimanche, sans que nul ne s’offusque, il peut, et il le fait, assister à n’importe laquelle des réunions tenues dans le village, réunions d’information, politiques, culturelles ou autres, il peut s’il le veut et il ne s’en prive pas, mettre son grain de sel partout et n’importe où!

Par toutes les sociétés, culturelles, sportives, professionnelles, religieuses, il est écouté et cru! c’est le conseilleur, c’est le guide, c’est le confesseur souvent! C’est l’âne roi! C’est l’âne dieu! C’est l’âne phénomène, c’est l’âne qui parle, et il aime parler cet âne là! Il donne des conférences incompréhensibles, sur les places, dans les rues ou prés des fontaines, sur des thèmes divers. Il parle, il postillonne, il discourt, conteste, n’approuve jamais, et impose toujours son point de vue.

Des bons villageois, il mystifie les mystiques; il dompte les sceptiques; il intéresse les opportunistes par l’afflux de touristes, qu’il attire toute l’année, fait sourire les réalistes, énerve les intellectuels, agace les artistes, fait la cour aux indifférents, et écrase les opposants! Par tous bon gré mal gré, par tous, il est considéré comme tabou! comme sacré! C’est un idole, l’idole locale,! certains l’abreuvent avec la meilleure eau, le nourrissent avec la meilleure avoine, le gavent avec leur meilleur foin! C’est l’âne roi! c’est l’âne dieu!

Si son quotient intellectuel est petit, sa faconde est grande et inépuisable! c’est un âne rempli de savoir, (savoir que l’on lui a inculqué peut-être à coups de triques), qui répète ce que l’on veut lui faire dire, plutôt et surtout, ce que veut lui faire dire son maître! Car il a un maître cet âne sacré, un maître qui vit divinement bien dans son sillage ou son ombre, et ce maître est surement ventriloque, ce qui explique beaucoup de choses!

Un vieux Pirlesvalien, écoutant un jour cette histoire, a certifié qu’il connaissait beaucoup d’ânes ayant ces dons et que les ânes qu’il connait, ont quelque chose en plus, ils n’ont pas de longues oreilles et surtout, n’ont que deux pattes.

– Crévindiou vous en connaissez vous aussi quelques uns..!

SOURCE :
http://www.pereguisset.fr/pages/francais/poemes_francais.htm

AVIS AUX LECTEURS CONTRIBUTEURS

Si vous avez un texte à nous soumettre voici nos coordonnées
SI vous devez encore l’écrire ….
Alors laissez les plumes de la chouette tranquilles, Prenez plutôt une alouette elle a l’habitude d’être plumée … En chantant..!

choublanc@mafeuilledechou.fr

AVERTISSEMENT CAMARADES :
– j’en suis le modérateur.. Aussi pour que la Chouette ne se fasse pas voler dans les plumes et que les autorités du web et ne la fasse tomber de son clocher, nous ne publierons rien qui ne soit dans l’esprit de notre ligne éditoriale ou qui soit contraire aux bonnes mœurs, au respect de la vie privée etc etc…
« Expression libre comme le vent » OUI mais le vent peut tourner et dans ce cas c’est pas la girouette qui tournera mais le vent…. pareil que dans les ronds points..!
Débat donc… mais pas déballage..!

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Saint Michel et la pesée des âmes

Saint Michel et la pesée des âmes

– Alors tu me dis que mon père triche et truande St Michel en tirant sur le plateau de la balance pour piquer des âmes …
Mais c’est dégueulasse…!  
Quand je serai grand…
Moi je vais pas faire ça….  NA
..!

–  ça doit être ça un bon petit diable…!

AUJOURD’HUI SAINT MICHEL 29 SEPTEMBRE

La pesée des âmes, par Guariento di Arpo (

La pesée des âmes, par Guariento di Arpo (Padoue ou Venise, 1310/1320 – Padoue, 1368/1370), Museo Civico de Padoue.

On dit que l’ œil de Saint Michel veille par toute la terre, sa charge spéciale est de se tenir au chevet des mourants, de recueillir les âmes élues au sortir de leur corps.

Avec une tendre sollicitude et une majesté incomparable, il les présente à la lumière éternelle et les introduit dans le séjour de la gloire

La « pesée des âmes » est un rituel indispensable pour le défunt Chrétien arrivant à la porte de l’au-delà.
Elle consiste à juger du poids des fautes et des bontés exercées par le pécheur pendant sa vie terrestre.
L’archange Saint Michel pèse l’âme du défunt devant le démon qui, bien dans son rôle, tente avec sa main, de faire pencher la balance en sa faveur..!
C’est un tricheur naïf et un peu idiot face à la droiture et l’honnêteté du serviteur de Dieu.

la pesée des âmes
Sous le Christ en majesté du tympan central de Notre-Dame de Paris, l’archange Saint Michel pèse les âmes. Le démon et un de ses acolytes tentent de faire pencher la balance du mauvais côté. A droite, les damnés s’en vont en enfer, tandis qu’à gauche, les justes regardent vers la Jérusalem céleste.

Raphaël, Saint Michel terrassant le démon, dit le Grand Saint Michel. ©RMN (Musée du Louvre) – Thierry Ollivier.Raphaël, Saint Michel terrassant le démon, dit le Grand Saint Michel. ©RMN (le Louvre) – Thierry Ollivier. PRIÈRE A SAINT MICHEL
Voici une prière récitée, depuis plusieurs siècles,.
Vous êtes établi par Dieu pour recevoir les âmes et les introduire dans les joies du Paradis.
O saint et bienheureux Archange, je vous prie de vouloir bien, quand mon âme se séparera de mon corps, la prendre sous votre protection afin de lui obtenir un jugement favorable de N.-S. J.-C. qui jugera le monde.Ainsi soit-il.

   EN SAVOIR PLUS SUR SAINT MICHEL ARCHANGE  INVOQUÉ   :
Pour les agonisants.      Pour la bonne mort       Contre la mort subite

LA RELIGIEUSERestez svelte 160px

 

Share Button

Cet éléphant se trompe énormément

Propolis 60 gélules
Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline BLOC  NOTE
de Choucaline

– « Les capacités de notre cerveau:

Cet éléphant se trompe énormément

 

ON SE CALME     ……Voici pourquoi..   Lire ce petit conte

 

L’éléphant se trouvait au bord d’un ruisseau.
L’eau coulait claire et transparente.
Il eut envie de boire.
Il se pencha au-dessus de l’eau, trempa sa trompe et … plouf!
« Quoi! Que? … mais qu’est-ce que … AAAaaaarrrrggggghh j’ai
perdu mon oeil ! » s’écria l’éléphant au comble de la panique.
Effectivement, son oeil droit s’était détaché de son orbite et
était tombé au fond du ruisseau.
Le mastodonte chercha
à retrouver son précieux globe.
Il ne vit rien. Très inquiet
, il agita sa trompe dans tous les
sens, cherchant
à saisir son œil dans le lit du ruisseau.
Il remua tant et si bien que l’eau devint trouble. Plus il
agitait sa trompe et plus le sable remontait
, compromettant ses
chances de retrouver une vue complète.
Soudain, l’éléphant entendit rire
à gorge déployée.
Furieux, il releva la tête et vit
, sur un rocher au bord de
l’eau, une petite grenouille verte. Elle riait, elle riait….
la bouche grande ouverte:

– coaAH ! coAH ! coAH ! coAH !. ..
– Tu trouves ça drôle. J’ai perdu mon œoeil et ça te fait rire ?!
– Ce qui est drôle, c’est de voir
à quel point tu t’agites.
Calme-toi
,
tout ira mieux!
L’éléphant, un peu honteux, suivit le conseil de la
grenouille. Il se calma et cessa d’agiter sa trompe.
L’eau redevint calme, peu
à peu le sable retomba.
Tout au fond du ruisseau, l’éléphant vit son œœil, intact.
Il le saisit avec sa trompe, le remit dans son orbite,
à sa place.
Sans oublier
de remercier la grenouille verte.

 



Ce petit conte apparemment simpliste renferme une grande sagesse.
L’éléphant perd un œoeil et ce n’est pas anodin:
Cette cécité soudaine, cette eau troublée, cette agitation, ce désespoir, c’est ce qui nous arrive lorsque nous perdons pied et que notre précipitation nous rend aveugles.

Nous sommes momentanément incapables d’interpréter avec lucidité ce qui nous entoure. Pour éviter cette désorientation, il existe une solution:
Attendre que la situation s’éclaire, que les nuages noirs se dissipent.

 

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE
( source:
club positif)

« La précipitation vient du Diable; Dieu travaille lentement. »

2373

Share Button