Archives quotidiennes :

Emile heuro jette l’argent par les fenêtres


BILLET D’EMILE HEUROS

par l’heuro

Pote Emile

glandeurs et misères...! une génération amasse la cagnotte et l'autre trépasse avec de la gnognotte Aucune description de photo disponible.Jeter l’argent par les fenêtres

C’est être extrêmement dépensier..!

Ma grand mère voyant le maigre fruit de mon dur labeur et me connaissant panier percé me disait souvent :
 » Si tu jettes l’argent par la fenêtre arrange toi pour qu’elle donne sur ta cour »

J’ ai même fait mieux …
je me suis arrangé… ça tombe dans ma
basse-cour …!!!
Hélas j’attends toujours ma poule aux œufs d’or …
C’est vrai que de nos jours ya peu de poules qui se cassent le cul pour du pognon…. C’est devenu des cocottes en papier… percé

– Touche pas à la tirelire de ma poule … connard…!

j’ ai ainsi découvert , que même dans les basse-cours; il y a un
« sous teneur » qui travaille pour le parrain…
L’affreux  » Père  DODU » ‘  et c’est pareil quand c’est « à Loué « 


Nom d’une pipe, mais Ils sont tous côtés en bourse…!
Sans doute  pour protéger leurs bijoux de famille…

Revenons  à nos pépites…
Quelle est  l’origine de cette expression:

Jeter l’argent par les fenêtres

Au Moyen-Âge, en l’absence de tout-à-l’égout, les fenêtres voyaient passer toutes sortes de choses, et il ne faisait pas bon passer dessous à ce moment là ; on pouvait en effet se faire décorer de liquides souillés ou d’immondices diverses.
On y jetait aussi parfois des pièces de monnaie pour récompenser le troubadour de passage (ou le faire partir vite, s’il chantait comme Assurancetourix).

stop...! touchez pas au grisbi sinon j'appelle mes tontons flingueursMais l’image que véhicule cette expression se comprend très aisément : celui qui jetterait son argent par les fenêtres de son logement gaspillerait aussi stupidement sa fortune qu’en la dépensant à acheter des quantités de choses sans intérêt ou inutiles.

La version de 1762 du dictionnaire de l’Académie Française nous signale qu’on disait déjà à cette époque « un homme ne jette rien, ne jette point son bien par les fenêtres » pour dire « il ne fait point de folles dépenses ».
Cette expression date donc probablement de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle.

ET MES AMIS ESPAGNOLS DISENT :
« Tirar la casa por la ventana  »
ce qui veut dire :
« jeter la maison par la fenêtre »
Du coup on ne sait plus où est la cour…?
Il ne te reste plus qu’a creuser le sous sol pour voir s’il resterait pas  un sous seul qui par bonheur serait un sous vaillant …. qui te permettrait de rebâtir une  maison …. Sans fenêtres..!!!

– Ah la vache..!! Faut suivre..!!!!!

SOURCE :
http://www.expressio.fr/expressions/jeter-l-argent-par-les-fenetres.php

Emile HEUROS

Chou Vert (La liasse d’Emile )retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :C’est du même tabac…..

Crème anti-douleur 200ml

Share Button