Archives quotidiennes :

J’AI MAL A MON PSY…… C’est où ça …? Là où ça fait male …!

Propolis 60 gélulesVÊTEMENTS ET ACCESSOIRES    SANTÉ ET SOINS DU CORPS   VOYAGES VALISES

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC  NOTE
de Choucaline

CHOULAGER :

Les Capacités de notre
cerveau et de ses pensées
positives »
LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS

MON PSY EST UN MARRANT….. pour moi c’est « divan le terrible »

 » – C’est celui qui regarde les autres quand une jolie femme entre dans la pièce. »….

Pourtant il est de bons conseils quand  il me dit que  l’humour et la santé mentale ont une relation drôlement complexe.
Les recherches scientifiques récentes démontrent que le sens de l’humour est l’une des principales stratégies d’’adaptation matures.
L’aptitude à percevoir, à créer et à exprimer des liens originaux entre des êtres, des objets ou des idées sera plus bénéfique si ces liens font (sou)rire celui à qui on les communique, car il les comprend et les apprécie.
Nous ne naissons pas tous égaux dans ce domaine.
La spontanéité ne suffit pas toujours, puisque certaines formes d’humour peuvent être nuisibles.

Jugez plutôt  le style de celui ci

Le rire Stimulant hormonal et puissant antalgique.



En chatouillant le centre de l’hilarité situé dans le cortex, une petite zone du cerveau où se trouve aussi le siège de nos émotions, nous stimulons de nombreuses hormones, toutes plus essentielles les unes que les autres.
D’abord les cathécholamines, les hormones de l’éveil, qui donnent l’alerte aux anticorps chargés de défendre l’organisme contre les virus et les microbes.
En outre, ces hormones court-circuitent les processus inflammatoires, en particulier les inflammations articulaires.
Ensuite, les endorphines, les hormones euphorisantes ou hormones du plaisir, du bien-être (ce sont elles qui aident à penser positif et à gérer le stress).

Outre leur action anti-dépressive, elles possèdent une action antalgique (anti douleur) remarquable (ces morphines naturelles sont jusqu’à 200 fois plus puissantes que la morphine chimique.
En détournant l’attention, en relâchant les muscles et en déclenchant un « orage hormonal », le rire « anesthésie » les souffrances chroniques et capricieuses.

Ses effets sont particulièrement spectaculaires sur les douleurs liées à la tension musculaire.

retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE
RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button