Archives quotidiennes :

Les Naïades nymphes des sources et des fontaines

LE BLOG DE
LAMITE HOLOGIS

Si vous êtes un ami de notre vieille Chouette… Alors vous adorez les femmes comme moi ….
Alors vous aimerez être assis
autour de moi pour découvrir
LES NYMPHES….

Pour que vous sachiez ce qui vous attend sous le ciel étoilé, avec la lune pour
témoin, commençons par vous éclairer…

 

NAÏADES -Adolphe La Lyre (1850 – 1935, )
AUJOURD’HUI : Les Naïades
Les Naïades sont des  nymphes des sources  des fontaines
et des lacs

 Allez raconte nous… C’est quoi une nymphe..?

nymphes et le satyre

Les nymphes et le satyre BOUGUEREAU

On distinguait les nymphes en fonction de leur habitat:
Naïades, ou nymphes des sources
Néréides ou nymphes de la mer
Oréades, ou nymphes des montagnes et des grottes
Dryades, ou nymphes des arbres
Hamadryades dont le destin était lié à celui d’un chêne.
Méliades ou nymphes des frênes
Napées ou nymphe des montagnes, des prairies et des forêts.
Lampades, nymphes chtoniennes, porteuses de torches, qui accompagnaient Hécate.

Ces belles jeunes femmes, élégantes et séduisantes étaient parfois les suivantes d’une grande divinité, comme Artémis, ou d’une autre Nymphe, d’un rang plus élevé, comme
Calypso qui avait son cortège de nymphes.

Elles n’étaient pas immortelles mais elles vivaient très longtemps. Elles pouvaient épouser un mortel et de nombreux héros avaient pour mère une nymphe
Les Nymphes étaient des divinités bien souvent bienfaisantes, protectrices de la jeunesse, surtout des jeunes filles et des fiancées.

Anecdote :
Les nymphes sont d’une rare beauté, et sont réputées pour leurs nombreuses aventures, ce qui a donné naissance au terme «nymphomanie».

Les Naïades, sont des  nymphes des sources  des fontaines et des lacs.

Découvrez la beauté de la beauté de la nature selon Gustave COURBET

Les Naïades étaient filles de Zeus selon Homère mais d’autres les rattachent à Océan ou au dieu-fleuve du lieu.

Hylas Surprised by the Naiades

Naïade par Paul CHABAS

 

Dans la mythologie grecque, les naïades sont des nymphes des sources

Elles n’étaient pas immortelles, mais elles pouvaient vivre pendant des milliers d’années (Plutarque disait que leur durée de vie moyenne était de 9620 ans), tout en restant toujours jeunes et belles.

Naiades - John William Waterhouse.

Montre moi les autres tableaux des femmes de John William WATERHOUSE

Elles passaient pour avoir des talents de guérisseuses et les malades venaient boire l’eau de leur source mais en général se baigner dans leur point d’eau était considéré comme un sacrilège et le baigneur s’exposait à des malaises divers.

La simple vision d’une Naïade était aussi chose risquée car elle pouvait entrainer une folie passagère. Toutefois il convient de remarquer que de nombreuses Naïades furent les amantes ou les mères de héros.

 

Pâris et Œnone par Jacob de WITParmi les nombreuses  naïades parlons de Œnone Fille du dieu-fleuve Cébren , près de Troie.

Pâris suppliant Œnone de le guérir par Henri Justice FORD

Rhéa avait conféré à Œnone le don de prophétie et Apollon qui l’avait courtisée sans succès, lui avait appris l’art de soigner avec des simples.

Elle fut la première épouse de Pâris et refusa de le soigner. 

Faisons connaissance avec Œnone une des nombreuses naïades .!

Fille du dieu-fleuve Cébren, Œnone, était une Nymphe du mont Ida, près de Troie, en Phrygie. Comme toutes les nymphes elle était fort belle et de plus elle avait reçu des dons appréciables.
Rhéa lui avait conféré le don de prophétie et Apollon, qui l’avait déflorée, lui avait appris l’art de soigner avec des simples

Redoutant un mauvais présage, Hécube et Priam firent abandonnèrent leur fils Pâris sur le mont Ida.
Quelques jours plus tard le berger Agélaos qui l’avait conduit dans la montagne le retrouva bien vivant, allaité par une ourse. Il le recueillit et l’éleva comme son propre fils.
antoni-brodowski-paris.jpgDevenu un beau jeune homme; il gardait le troupeau de moutons de son père adoptif,

Lorsqu’il vit la jolie nymphe Oenone il en tomba follement amoureux et  la prit pour épouse.
Elle qui était capable de prévoir l’avenir avait aussi la renommé d’être une femme d’une grande sagesse et une guérisseuse réputée.

Comme tous les amoureux Pâris lui promit un amour éternel. Mais elle lui prédit qu’un jour il s’enfuirait avec une très belle femme et qu’il participerait à une terrible guerre où il serait blessé et que personne, sauf elle, ne saurait le guérir.

Lors de sa participation aux jeux funestes, Pâris fut reconnu par sa famille et à partir de là les prédictions d’Œnone se réalisèrent.
Il tomba amoureux Hélène qu’il enleva et l’épousa puis il dut participer à la guerre de Troie.

Puis Pâris fut blessé, exactement comme l’avait prévu Œnone,  Il fut amené devant Podalirios qui se déclara incapable de soigner la blessure empoisonnée.
Alors il se souvint des paroles de sa première épouse:
« tu seras blessé et je serai la seule à pouvoir te guérir. »
il dépêcha un messager pour lui demander d’oublier le passé car il se considérait lui-même comme la victime des dieux et de le soigner.
Mais la Nymphe refusa de le soigner et lui fit répondre qu’il n’avait qu’à s’adresser à Hélène.
Puis, prise de remords tardifs, elle partit pour Troie avec tous ses remèdes mais arriva trop tard pour le sauver.
De désespoir elle se précipita sur le bûcher de son époux, allumé par les bergers pour honorer leur ami et leur roi.

SOURCE : https://mythologica.fr/grec/nymphe.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lampades
https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9cate

Share Button