Archives mensuelles : mai 2019

Les érections sont terminées…. SOLDAAAATS REPOS….!

Bois bandé 200ml
logo humourusSALUT LES FLAMBYS ….
SALUT A TOUS LES BRAS CASSÉS
DE LA FRANCE ET DES NŒUDS AVARES……


Les érections sont terminées….
SOLDAAAATS REPOS….!

AH on n’a quand même pas Mélanchoné les choux et les carottes… Gloupsman a bu la tasse, Brossat se brosse toujours et les bleus n’ont pas la couleur du ciel…
Surprise double pour moi, la
première…
La même que pour vous :

Hulk déchire avec 13,5%
La deuxième c’est les jeunes qui passent au vert …

Houla Houla .. C’est que ça va pas du tout ça…
On pourrait croire que les potes âgés ne sont plus verts
On plaisante là….!!!  Même si les carottes ont des fanes qui ne tiennent plus …
Je m’inscris en faux les potes âges sont encore verts ..
Bon d’accord … On prend du bleu viagra de temps en temps, mais on n’est pas au stade du sexe à pile, ni du vibrofarsseur… Loin de là, les mains tremblent toutes seules….
Et on en fait souvent plus avec langue..!
Pas besoin de démo en ligne passez au Balto à l’heure de l’apéro…
Vous verrez qu’avec mon verre ballon … Ben j’en renverse … C’est bon pour ma santé je bois moins… et parfois le verre à pied se débine… mais je lèche pas le comptoir ..
Par contre  je laisse progresser les tremblements des fois qu’ils installent un test pour entrer dans la catégorie grands Séniors …

Ah mais oui…! Je veux pas louper ça… “Pansez” donc le gouvernement envisage de leur rembourser le viagra..!
Dame, c’est dans la logique du président, il veut un maximum d’actifs en France
Je vois ça d’ici: Lever des couleurs … Tous au garde à vous, défilant au 14 juillet… l’arme à l’épaule,  seul problème , c’est que certains qui ont le foie fragile feront un dépôt de gerbe supplémentaire … Bref un exemple pour la jeunesse qui sera fière de voter encore plus vert la “prochienne foie”
Désolés  camarades fin entrainement… Ma germaine m’appelle..
ça va barder pour moi surtout qu’elle peine à trouver sur internet de nouveaux slips kangourou XXELLES …. je lui ai  déjà dit de chercher dans la catégorie “sac de nœuds”
J’arrive Ma Mi …  ! je suis partageur moi…!  j’en laisse une moitié pour les autres ( OUPS même dans le “Bon con” Rayon COLLECTOR … personne n’achète )
bestiole des potagers resistant et inépuisable– T’as pensé à l’inscrire aux déchets verts.. Précise vieille branche en fagot


Libido/Tonique sexuel

 UNE HISTOIRE DE MISE SUR “ORBITTE”
 

Tous les jours Dudule vous
balance un bidule de plus
dans votre caboche….
A la longue, çà peut péter…!

 

 

Sens d’insertion d’un suppositoire

La majorité des gens insèrent leur suppositoire dans le mauvais sens, en présentant le bout arrondi en premier. Il faut en réalité d’abord rentrer le bout plat, l’ergonomie du suppositoire permettant alors une pénétration plus profonde dans le rectum avec la contraction de celui-ci.

 


PUBLIÉ Mercredi
29 05 19

C’est pas qu’on se tire la bourre dans la rédaction pour jouer à celui qui sera le plus Con…
Mais je dis à mon camarade Dudule qu’il a eu tort mercredi d’ouvrir le débat dans ce secteur….
Déjà que les potes âgés en ont plein le dos c’était pas la peine de descendre si bas…
De plus MACRON étant passé pour faire le passage on peut leur tourner “toux” dans tous les sens ils se font régulièrement baiser et continent de tousser.
Par contre si pour faire tendance VERT, Dudule vous invite à mettre sur “hors bitte un supporisoire  à
leulalysusse” vous verrez avec un peu de
nitroglycèrine  ça glisse bien avant d’exploser …. JADO.. JADOORRRRE et mon VERT solitaire se sent moins seul avec 13.5% de camarades chlorophylés en plus….
Autant en emportera le vent mauvais cet
automne…

 Ceci dit… ça sent le vrai cette rubrique pleine de sens.. Même pour ceux qui en ont plein le cul…! et ne “pustule ” pas non “pus” pour l’emploi de nez chez Fragonard…
Ni “Nulle part ailleurs”

– je voudrais pas noircir le tableau, ni mettre mon nez dans des affaires de cul… Mais ni Chouvert aujourd’hui, ni Dudule mercredi n’ont donné une précision utile pour les dames.
il s’agit bien sûr de ne pas se tromper de sens, mais aussi de lieu…
je précise : Utilisez toujours l’entrée des artistes….  et retirez le préservatif d’emballage avant… Ne me remerciez pas, j’en connais qui les avalent, et c’est sans compter celles qui me les mâchent …. C’est du “vécul” puisque c’est moi qui suis passé derrière… Eh Oh….! C’était pour baiser pas pour la baiser..!

– je comprends rien à ce que vous dites … c’est quoi un suppose histoire
– OH purée il est hors cible…. ça va être dur…!

Surtout que j’en suis à répondre à question d’hier :
Pourquoi Blanche neige couche avec 7 nains..!

COQUIN DE SORT…!

– NON Je suis pas timbré…!!!!
Qu’est-ce qui parcours le ciel, la mer et la terre et qui se fait lécher le derrière ?

Réponse : Un timbre postal !

Quelle différence y a-t-il entre un marteau, un pull et la semaine ?
Le marteau a un manche, le pull a deux manches et la semaine a dimanche.

conseil de JonasLeçons de management sur :
Communication – Procédures –  Gestion des affaires

Gestion des affaires : 

A la ferme, le cheval est malade. Le vétérinaire dit au paysan : 
 Je lui injecte un remède, si dans trois jours il n’est pas remis, il faudra l’abattre. 
Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval:
– Lève-toi !
Mais le cheval est trop fatigué. Le deuxième jour le cochon dit :
 Lève-toi vite !

Le cheval est toujours aussi fatigué. Le troisième jour le cochon dit : 
 Lève-toi sinon ils vont t’abattre ! 
Alors dans un dernier effort, le cheval se lève. Heureux, le paysan dit :
 Faut fêter ça: on tue le cochon !

Morale : 
Toujours s’occuper de ses affaires et fermer sa gueule !!

logo humourusHUMOURUSRestez svelte 160px

.

Share Button

L’Ascension cosmique du Christ de Dali.


VETEMENTS ET ACCESSOIRES   SANTÉ ET SOINS DU CORPS    VOYAGES VALISES


logo lardon DL’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir pour nous suivre dans la découverte d’un tableau plein d’émotion :

L’ASCENSION DU CHRIST
DE SALVADOR DALI
C’EST QUOI L’ASCENSION ? :   

L'ascension du christ par DALI tableau 1958Dans l’iconographie, les peintres ont coutume de représenter l’Ascension du Christ à la verticale.
C’est le cas de Giotto, de Mantegna ou de Garofalo, pour n’évoquer que les toiles les plus célèbres.

Or, en 1958, Salvador Dali peint la montée du Fils de Dieu plus comme une lévitation que comme une ascension. L’huile sur toile (115x 123), qui appartient à la collection Pérez Simón de Mexico.

Cette toile prend place au terme de la période surréaliste du maître espagnol, que l’on peut situer à la fin des années 40. Très fortement empreinte de mysticisme, l’œuvre témoigne de la foi catholique de son auteur et en appelle à la grande tradition religieuse espagnole.

La série de peintures de cette époque présente le Christ qui éclaire un monde d’obscurité, tout en donnant l’illusion des trois dimensions.

Un rêve cosmique..!

logo lardon DSelon le peintre lui-même, ce tableau lui aurait été inspiré par « un rêve cosmique », qu’il fit en 1950, soit huit ans avant l’exécution de la toile.
Dans ce rêve, dont il dit avoir perçu les couleurs vives, il a vu l’atome qu’il a situé en arrière-plan, et auquel il a donné la structure de l’intérieur d’un tournesol. Il aurait compris plus tard que ce noyau est la représentation de l’esprit unificateur du Christ.

Il dit j’ai eu un « rêve cosmique » dans lequel je vis en couleur cette image qui, dans mon rêve, représentait le « nucleus de l’atome ».

Dali place le spectateur du tableau sous le corps du Christ. De la plante des pieds aux bras étendus, qui rappellent la Crucifixion.

Par ailleurs, le corps est placé au centre d’un cercle transparent survolé par la colombe de l’Esprit-Saint, symbolisant le retour du Christ vers le Père. Quant aux doigts recroquevillés du crucifié, ils  enserrent la totalité de l’univers, qu’il rassemble par sa mort et sa résurrection.

Le visage du Christ est invisible, comme dans nombre de peintures. Légèrement inférieur, le noyau atomique, constitué de petites boules, donne l’illusion de deux disques qui vont se superposer. Une ligne d’horizon très basse fait apparaître un paysage maritime, sans doute Port Lligat (catalogne) , où Dali vit avec Gala. Au sommet du tableau, la Vierge, sous les traits de son épouse et muse, pleure la Passion de son fils, telle une Vierge flamande.

Une peinture tournée vers Dieu:

DALI MADONA

   DALI :  MADONA – CHRIST EN CROIX

Salvador Dalí est l’’un des rares peintres du XXe siècle qui sut, – son Ascension du Christ en est un des plus célèbres exemples, – traiter l’’image religieuse avec la même force artistique et spirituelle que les peintres du Siècle d’Or.

 

SOURCES :
http://ex-libris.over-blog.com/article-un-reve-cosmique-l-ascension-du-christ-de-dali-50354886.htmlDali, Gille Néret, Le Monde, dans 1 Le Musée du Monde, 2005, Série 2, p. 74-83.
Somni, (rêve) sardane de Manel Saderra i Puigferrer, interprétée par les cobles Principal de la Bisbal et Mil·lenària “Fidelíssima Vila de Perpinyà” au Palais de Congrès de Perpignan l 2013 Direction : Francesc Cassú

LE LARDON
 logo lardon 1

Share Button

Pourquoi l’Impératrice Eugénie refusa son collier..?


VETEMENTS ET ACCESSOIRES    SANTÉ ET SOINS DU CORPS    VOYAGES VALISES

L’histoire du collier de l’impératrice Eugénie, d’un collier de diamants à un collier de pierre…

Le 26 janvier 1853, à l’occasion du mariage de l’Empereur Napoléon III et d’Eugénie de Montijo, Comtesse de Teba, le Conseil Municipal de Paris « vote une somme de 600 000 francs-or pour l’acquisition d’un collier de diamants » destiné à la future Impératrice Eugénie.

Mais deux jours plus tard, l’Impératrice refuse le collier, souhaitant qu’avec cet argent, soit créé « un établissement d’éducation gratuite pour les jeunes filles pauvres ».
La somme servira à la construction d’un bâtiment situé sur les dépendances de l’ancien marché à fourrages, rue du Faubourg Saintt Antoine, dans le 12ème arrondissement.

L’architecte Hittorff donnera aux bâtiments la forme d’un collier. Inaugurés le 28 décembre 1856, ils abritent encore aujourd’hui l’œuvre de l’Impératrice.

L’établissement reçut la dénomination de :
« Maison Eugène Napoléon », en l’honneur du jeune Prince impérial, Louis-Eugène, né l’année de l’institution en 1856, et qui sera tué en Afrique australe par les Zoulous en 1879.

Très tôt, l’œuvre est confiée aux Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul, qui éduquent et dotent les jeunes filles pauvres et orphelines.

De l’orphelinat à la fondation Eugène Napoléon

En 1974, elle prend le statut de « Fondation Eugène Napoléon ». Les sœurs se retirent en 1976.
La Fondation s’ouvre à la mixité en 1984, mais doit fermer son internat, les locaux n’étant plus aux normes, en 1994.

Après douze années de combat difficile, un nouveau projet se met en place, avec l’aide de la Région, de la Mairie de Paris, des Petits Chanteurs à la Croix de Bois et de la Congrégation Notre Dame.

 

Gabriel Fauré Sicilienne
Concert le 6 avril 2013 à la chapelle de la Fondation Eugène Napoléon, Sarah Cabrol-Douat – piano, Bohdana Horecka – violoncelle

 

La fresque du chœur de la chapelle
évoque l’origine de l’œuvre 

les orphelines extrait tableau du coeur la Chapelle de la Fondation Eugène NapoléonL’impératrice offre symboliquement son collier à la Vierge en présence des orpheline de sa Fondation et des Sœurs de St Vincent de Paul entre saint Napoléon et saint Eugène !

Le plafond de la chapelle en toiles marouflées est orné de fleurs, lys et roses, et des monogrammes de Marie (AM) et Eugénie Montijo (EM) dans des soleils. L’autel a retrouvé sa décoration ancienne .

Les vitraux, représentant les 12 apôtres, ont été entièrement restaurés. Les boiseries et la chaire ont été restaurées également.

Fondation Eugène Napoléon
Visite guidée possible. Site
Informations pratiques
Pour nous contacter ou nous rejoindre
Téléphone: 01 40 09 53 11
Adresse : 254 rue du faubourg Saint Antoine 75570 PARIS cedex 12  M° Nation
Adresse mail : contact@fondation-eugenenapoleon.org

Contact :
Philippe BOURRILLIER ,Délégué général philippe.bourrillier@fondation-eugenenapoleon.org

Depuis plus d’un siècle et demi, malgré les aléas de l’histoire, en adaptant son projet aux nécessités du temps et grâce aux efforts conjugués des autorités civiles et de l’Eglise, l’œuvre de l’Impératrice se poursuit avec des moyens adaptés à son temps.

 Paris doit à Hittorff, architecte de la Ville et du gouvernement, l’église Saint-Vincent-de-Paul, l’ancienne gare du nord, le cirque d’hiver, et les aménagements de la place de la Concorde, des Champs Elysée, et du bois de Boulogne.

SOURCES :
http://www.fondation-eugenenapoleon.org/index.php
https://www.paris.catholique.fr/chapelle-de-la-fondation-eugene.html

POTE H

Share Button

Les synchronicités ces coïncidences chargées de sens – N°2


VETEMENTS ET ACCESSOIRES   SANTÉ ET SOINS DU CORPS   VOYAGES VALISES


BLOC NOTE
DES ILLUMINÉS

Là où la PSI cause….

Ne dites pas à mes proches que je suis médium … Ils me tolèrent à peine comme magnétiseuse…
Mais vous…? Quel est votre forme de médiumnité…?
Avez vous fait une petite place au 6 ème sens..?
Il est grand temps de s’informer …. Adoptez le …
Avant qu’il s’impose à vous dans la douleur..!

VOUS ÉCLAIRER SUR TOUTES LES FORMES DE MÉDIUMNITÉ….

C’EST LE BUT DE CETTE SÉRIE… PAS COMME LES AUTRES

“Le hasard, c’est Dieu qui se promène  incognito”
Albert Einstein

Que désigne le PSI ?
Si l’on devait faire court, nous pourrions dire que “Le Psi” désigne toutes les facultés psychiques de l’être humain.

La télépathie et la télékinésie, aussi nommées télépsychie et psychokinésie, ainsi que la psychomancie et la précognition, sont les principales disciplines regroupées sous le nom de “PSI”.

Actuellement, et surtout historiquement, l’étude du PSI se nomme parapsychologie.

L’opinion générale associe souvent les facultés PSI au paranormal. C’est une erreur qui s’explique par la méconnaissance de ce que sont réellement les facultés PSI.
Comme vous allez le voir ci-dessous, tout cela n’a rien de paranormal
Aujourd’hui: LES SYNCHRONICITÉS N°2
« Il n’ y a pas de hasard , il n’y a que des rendez-vous « ( Paul Eluard )
On a tous vécu un jour de ces coïncidences qui « tombent vraiment bien » et que le psychiatre suisse Carl Gustav Jung appelle des « synchronicités ».
Être réceptifs à ces événements hasardeux, liés par le sens et non par la cause, nous permet d’affiner notre intuition.

Certains cas de synchronicités  paraissent animés par la nécessité d’un résultat, la puissance d’un désir (parfois inconscient, parfois extérieur) qui nous utiliserait comme intermédiaires, voire comme instruments en vue d’un objectif qui se révèle après coup.

En voici quelques exemples, empruntés pour la plupart à l’ouvrage remarquable que le psychothérapeute Erik Pigani consacre à tous ces phénomènes qui, souvent nous dépassent pour nous montrer le chemin•

L’insubmersible  Peter Richley.
Au terme de dix ans d’errance, il s’est retrouvé marin sur le Mermaid, un navire anglais qui fait naufrage en 1820.

L’équipage est sauvé in extremis par un cargo, lequel sombre à son tour.

Peter Richley figure parmi les survivants recueillis à bord d’une goélette qui, deux jours plus tard, prend feu.
Le voici dérivant dans une chaloupe, secouru par un quatrième navire qui ne tarde pas à couler, lui aussi.
Un chalutier, le Jupiter, repêche l’increvable Peter….
Cinquième naufrage pour Peter.
Sirène Date : Vers 520 avant JC Technique/matière : Plaque d'applique décorative, céramique à rehauts de peintureL’unique rescapé du Mermaid, sur qui semble s’acharner une fatalité aussi obstinée que la chance qui l’épargne chaque fois, est treuillé à bord du City of Leeds, un paquebot qui fait route vers l’Australie.
Peter a pris soin de repérer le canot de sauvetage le plus proche de l’infirmerie où il se remet de blessures. Il prie pour que le « mauvais œil » se détourne enfin de lui.

Rappelons que Mermaid signifie « sirène ». Le matelot est désormais persuadé que le nom du navire a réveillé la malédiction de cette créature mythique, dont le chant fascine les marins
afin de causer leur naufrage …

Mais cette fois, le paquebot tient le coup. Le médecin qui soigne Peter est content de le voir reprendre des forces. Et il lui demande un service un peu
particulier :
– “ J’ai une vieille dame à bord qui est à l’agonie, elle délire, elle n’arrête pas de me parler de son fils, de me le décrire, de me supplier de le lui amener.
Vous lui ressemblez un peu, ça ne vous ennuie pas de jouer son rôle ? Ça adoucirait ses derniers instants. Il s’appelle Peter. »

Le naufragé en série accepte, étonné par la coïncidence : il porte le même prénom. ..!
Tandis que le médecin le conduit au chevet de la mourante ,
il se documente, gentiment, pour être crédible. Il demande comment s’appelle la passagère.
“Sarah Richley » Le marin se fige dans la coursive…
La femme dont il doit faire semblant d’être le fils … C’est sa vraie mère.’ !
Personne n’oserait inventer une histoire pareille.
Mme Richley était sans nouvelles de son fils depuis dix ans. Elle le cherchait sur tous les continents.
L’accident vasculaire à l’origine de son délire s’est produit juste avant le naufrage du Mermaid. “Dès que Peter s’approche de sa couchette, elle le reconnaît.
A en croire le journal de bord du médecin, elle murmure : « Tu as mis le temps. »
Deux jours plus tard, elle est sur pied.

Difficile de justifier rationnellement le concours circonstances organisé autour de ces deux êtres, ils en furent victimes autant que bénéficiaires.
Le désir obsessionnel d’une mère en état de conscience modifié – revoir à toute force son fils avant de mourir – a-t-il pu avoir une incidence sur les cinq naufrages et sauvetages successifs qui ont amené Peter, au mépris de toutes les probabilités, à bord du City of Leeds.. ?
Je n’ai pas la réponse, mais la question méritait d’être posée.
C’est le peintre Raymond Moretti, fin connaisseur des synchronicités, qui, en 1986, m’a raconté l’impossible aventure de Peter Richley. Et il a eu cette conclusion étonnante, visiblement fondée sur l’expérience :
« Tu vois, ce que je trouve encore plus extraordinaire, c’est quand parfois il t’arrive des trucs aussi énormes, et c’est au service de rien. »

Je lui ai demandé comment il justifiait, alors, ces concours de circonstances purement gratuits. Raymond a eu un plissement de paupières assorti d’une petite moue entendue :
« C’est juste l’univers qui te montre comment il fonctionne. »

SOURCE :
https://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/hasard-rendez-vous-paul-eluard
https://histoiredintuition.com/
Isabelle FONTAINE
Le nouveau dictionnaire de l’impossible :
Didier VAN CAUWELAERT https://amzn.to/2GUnYJK

LA PSI CAUSE

 

“Bien heureux les fêlés ….
Car ils laissent passer la lumière
(M Audiard)

Share Button