Archives quotidiennes :

Un châtiment célèbre : Le tonneau des Danaïdes


les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …

– OH purée va y avoir du boulot …. Merci monsieur excusez nous…… c’est une erreur il n’y a aucune fuite chez nous…..

Mais si on pète les plombs…. C’est noté votre entreprise fait aussi l’électricité…
si on pète un cable …. SUPER…..

Vous faites aussi…. Alors à bientôt….!
– Et je répare aussi les tonneaux percés … Surtout s’il y a des belles filles autour…!

Aujourd’hui découvrons ensemble la
légende du tonneau des Danaïdes

Les Danaïdes par John William Waterhouse, 1903.

Les Danaïdes par John William Waterhouse, 1903. PEINTURE : Les femmes de John William Waterhouse

Dans la mythologie grecque, les Danaïdes  sont les cinquante filles du roi Danaos condamnées aux enfers à remplir sans fin un tonneau au fond percé.

Non, les Danaïdes n’étaient pas des pochardes, toujours promptes à aller s’abreuver au tonneau de vin placé à proximité !

L’histoire à l’origine de l’expression se passe dans la mythologie grecque aux environs de ce qui est aujourd’hui l’Égypte et la Libye. Nous avons là deux frères, Égyptos et Danaos. Le premier a eu cinquante garçons, le second cinquante filles
À la suite d’une querelle avec son frangin, Danaos fuit avec sa nombreuse progéniture en Argolide, située en Grèce dans la péninsule du Péloponnèse.

Une fois arrivés, ils sont rejoint par les fils d’Égyptos, donc les cousins des filles de Danaos, les Danaïdes, qui sont demandées en mariage par les garçons.
Le père des demoiselles n’est pas favorable à ces unions, mais il fait semblant d’accepter.

Tony Robert-Fleury, Les Danaïdes, 1873

Leur père Danaos va apprendre par oracle que l’intention des fils de son frère était de tuer ses filles après les noces,

Le soir des noces, craignant toujours que se réalise la prédiction de l’oracle, Danaos ordonne à ses filles de cacher dans leurs cheveux une grande épingle dont elles se serviraient pour percer le cœur de leurs maris dès qu’ils dormiraient.

Ses filles s’arment et les massacrent lors des noces.

Toutes ont accepté, sauf Hypermnestre mariée à Lyncée qui, plus tard, se chargera de trucider son beau-père et ses quarante-neuf cousines entretemps remariées.

.

– Compte tenu de leur méfait, ces dames ne pouvaient qu’être envoyées en enfer.
Et c’est dans ce charmant lieu de villégiature que, en guise de punition, on leur confia la mission (qu’elles ont dû obligatoirement accepter) de remplir sans fin un tonneau au fond percé.

MYTHE DE SISYPHE

 L’expression le tonneau des Danaïdes
Cette expression est apparue au XVIIIe siècle.

Si son premier sens est évident, compte tenu de la fin de l’histoire, le deuxième est à comparer à la dénomination de « panier percé » qu’on affecte à une personne trop dépensière qui, comme pour les Danaïdes qui n’arrivent jamais à remplir leur tonneau, ne peut jamais combler son panier avec ce qu’elle achète et passe donc son temps à dépenser sans compter._________________________________________________

Ce genre de tâche inutile et interminable peut se comparer au rocher de Sisyphe
CI-CONTRE: Sisyphe par le TITIEN

SOURCES :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Danaïdes
http://www.expressio.fr/expressions/le-tonneau-des-danaides.php


POTACHE
..barre bleue

Share Button