Le travail c’est pas la santé… Mais…

Bannière ruedesplantes 468/60px

logo com pote comnuniqueLE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je voulais, cette semaine, vous parler
SANTÉ AU TRAVAIL…!

– Je te rappelle que la majorité de tes lecteurs est à la retraite

– Oui c’est vrai… Mais hélas beaucoup reprennent une petite activité pour compléter leur pension et ils ont des enfants et petits enfants qui travaillent dur…!


littel com poteMaladies et accidents du
travail au plus bas depuis
75 ans

Du jamais-vu depuis soixante-dix ans, la sécurité
sociale a comptabilisé un peu plus de 33 accidents pour 1.000 salariés en 2017.
Une baisse historique….!


En 2017, la branche accidents du travail et maladies professionnelles de la Sécurité sociale a enregistré son plus bas taux d’accidents du travail depuis les années 1940, selon des chiffres publiés par la Sécurité sociale et relayés par le quotidien Les Échos.

 

little compote DUn peu plus de 33 accidents pour 1.000 salariés ont été comptabilisés, alors que 48.522 cas de maladies professionnelles ont été reconnus.

Les accidents et les maladies ont baissé de 0,5% par rapport à l’année 2016.

Vingt ans de baisse dans le BTP

Cette tendance positive doit néanmoins être relativisée.

Les accidents du travail dans le secteur du bâtiment restent très élevés par rapport à la moyenne générale avec 56,8 accidents pour 1.000 employés.

A noter que sa diminution s’est poursuivie, confirmant un mouvement quasiment continu depuis vingt ans.

Le secteur de l’aide à la personne est également particulièrement touché.

A contrario, le secteur de l’aide et des soins à la personne a encore vu sa situation se dégrader et se rapproche de celle du BTP, avec une fréquence frôlant même les 100 pour 1.000 pour les Ehpad et l’aide à domicile.

Pour la cinquième année consécutive, la branche accidents du travail-maladies professionnelles a fini dans le vert

Concernant les maladies professionnelles, les reconnaissances de cancer lié à l’amiante ont baissé de 5,9% l’an dernier.

Les reconnaissances de pathologies liées à l’amiante ont baissé de 5,9 %, passant sous la barre des 50.000 en 2017.

Les reconnaissances de cancers hors amiante sont restées bien moins nombreuses en valeur absolue (414 cas), mais elles ont poursuivi leur hausse (+12 %), une partie étant liée aux campagnes d’information de la branche qui ont conduit à une prise de conscience du lien possible de certains cancers avec un risque professionnel.

Le recul des accidents de travail permet à cette branche de la sécurité sociale d’être excédentaire, pour la cinquième année consécutive (1,13 milliard d’euros).


– Pas mal … SAINT URBAIN doit nous protéger..!

SOURCES:
 les echos
Octave Odola – Capital – samedi 17 novembre 2018

duo compoteCOM’POTE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.