Champignons : Attention aux intoxications

Propolis 60 gélules


logo com pote comnunique
LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je voulais, cette semaine, vous
parler :
Des cas d’intoxications liés aux
champignons
chouette-prof
– Avant toute chose mon pote je dois te donner mes sources…
rubrique de Franceinfo – lundi 12 novembre 2018

Afin d’éviter de nouveaux drames, l’Anses, de même que la direction générale de la santé, ont diffusé ce 9 novembre un rappel des bonnes pratiques de cueillette :

NDLR : L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES)

littel com poteChampignons: plus de 250 intoxications en 2 semaines

Les signalements de cas d’intoxication liés aux champignons sont en augmentation dans les centres antipoisons…
Face à cette situation préoccupante, l’Anses rappelle les précautions d’usage aux amateurs de cueillette.

 

Près de 250 cas d’intoxication ont été enregistrés ces deux dernières semaines par les centres antipoisons français, alerte l’Anses.

“Les températures plus fraîches et humides de ces quinze derniers jours ont été favorables [à la pousse des champignons] et, par conséquent, le nombre d’intoxications observées a fortement augmenté”, constate l’Anses.

Durant les quatre derniers mois, le nombre hebdomadaire de cas n’avait jamais dépassé la soixantaine…

L’alerte est très sérieuse. “Les conséquences sur la santé de ce type d’intoxications peuvent être graves (troubles digestifs sévères, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe), voire mortelles.

Sept cas graves ont été enregistrés depuis le mois de juillet 2018, dont quatre ces deux dernières semaines.”

 

chouette-profSelon l’agence, la consommation de ces champignons toxiques est presque toujours liée à la confusion avec des variétés comestibles.

Et même les habitués de la cueillette ne semblent pas épargnés par les accidents.
Afin d’éviter de nouveaux drames, l’Anses, de même que la direction générale de la santé, ont diffusé ce 9 novembre un rappel des bonnes pratiques de cueillette :

Les symptômes

“Les symptômes commencent généralement à apparaître dans les 12 heures après la consommation et l’état de la personne intoxiquée peut s’aggraver rapidement”, rappelle l’agence.

“En cas de symptômes, il est utile de noter les heures du ou des derniers repas, l’heure de survenue des premiers signes et de conserver les restes de la cueillette pour identification”.

En cas de diarrhées, de nausées, de tremblements, de vertiges, de troubles de la vue… appelez immédiatement le 15, ou le centre antipoison de votre région !
la rédaction d’Allodocteurs.fr

http://champignonscomestibles.com/

– La passion des champignons
(article  La Chouette du 07 11 2017)


SOURCES :


France info – lundi 12 novembre 2018

https://www.revmed.ch

 

duo compoteCOM’POTE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.