Archives quotidiennes :

PAPY JANOT : Comme la plume au vent

logo dis papySi vous avez le bonheur d’être Papy
Vous ne pouvez pas avoir échappé au
« C’est quoi..?  » et
« Comment on fait ça .. ? »

Pour que vous soyez pas en panne et que vous preniez même de l’avance
sur vos choupinets et choupinettes …

La Chouette a créé la rubrique de
Papy JANOT


« Dis Papy JANOT ….
Comment on fait..? »
Aujourd’hui :
C’EST VRAI QUE TU ÉCRIVAIS AVEC UNE PLUME
QUAND TU ÉTAIS PETIT

LOGO PAPY JANOT
Tu vois Lapinou il faut que tu saches qu’on écrivait avec un plume en acier on l’appelait PLUME…..
mais c’était pas un plume d’oiseau comme dans le passé ….

 

 

La plume est un instrument d’écriture de dessin constitué d’un corps rigide taillé en bec traversé par une fente qui achemine par capillarité de l’encre vers le support, papier, parchemin ou autre. À l’origine préparée à partir de plumes d’oiseau,

Plume d’oie et d’autres oiseaux   

 Jusqu’au milieu du XIXe siècle, la production, la fabrication et la vente de plumes d’oies est une industrie importante en Europe. Les principaux pays producteurs sont la Pologne, la Poméranie et la Lituanie. En 1830 l’Angleterre importe vingt quatre millions de plumes et l’Allemagne cinquante millions; à elle seule la Banque d’Angleterre utilise un million et demi de plumes par an.

Elle est, depuis le XIXe siècle, fabriquée industriellement en acier et plus rarement dans d’autres matières.
Plume métallique
La plume métallique devient alors un bec de plume que l’on insère dans un porte-plume.

Dans son montage le plus simple, la plume se fixe sur un porte-plume ; il faut la tremper fréquemment dans l’encrier pour la recharger en encre.

petit-janot-super-trucÀ la fin du XIXe siècle, le stylo-plume permet, grâce à une réserve d’encre, de s’affranchir de cette contrainte.

Plumes de stylographe

La plume de stylographe ou stylo-plume, est faite d’acier ou d’or ; d’autres métaux précieux sont aussi utilisés.

JE RETIENS :
La plume sert à déposer de l’encre, contrairement aux instruments permettant de graver comme le style ou de déposer leur propre matière comme la craie, le fusain ou le crayon.
Elle a été l’instrument principal de l’écriture en Occident, tandis que le pinceau dominait en Extrême-Orient et le calame au Moyen-Orient et en Afrique.


LOGO PAPY JANOTA d’accord toi tu veux savoir comment on faisait pour écrire avant de tailler les plumes des oiseaux
Ok là il faut faire un historique alors on va s’assoir tous les deux et parler comme ton instit…!

Voyons d’abord les égyptiens

Calame pour tablettes d’argile

 
Tablette d’argile écrite avec un calame

Taillé dans un roseau ou dans une autre matière, il a en général une extrémité triangulaire et une extrémité ronde ou parfois pointue.


Calame pour tablette d’argile

Calame pour écrire à l’encre

Tablette religieuse des Naxi, calligraphiée au calame,

Le calame est taillé dans la partie supérieure d’un roseau .

 Calame de bambou

Pour être utilisable, le roseau doit être séché.

LOGO PAPY JANOT

– Allons y pour l’histoire de la plume

Les plumes ont d’abord été faites à partir de roseau au IVe siècle, puis de plumes d’oiseaux, plus souples, à partir du VIe siècle.
Si aujourd’hui on ne parle plus que de plume d’oie, les plumes de corbeau, de coq de bruyère et de canard étaient utilisées pour l’écriture fine et les plumes de vautour et d’aigle pour l’écriture à traits larges.
Les Romains mentionnent la plume d’oie (d’oiseau) sur des parchemins et papyrus au IVe siècle, mais ils lui préfèrent le calame et elle ne s’impose qu’à partir du Ve siècle.
Elle dominera tout le Moyen Âge et la période classique : le bout de la penne est durci par chauffage puis taillé en bec pour retenir la goutte d’encre, le porte-plume est la penne elle-même.petit-janott-tres-fortLa plume s’use, ramollit dans l’encre, s’effiloche ; il faut la tailler assez souvent, et le canif est dans l’écritoire, avec le sable qui sert de buvard Chacun peut d’ailleurs tailler sa plume à sa main.Au début du XIXe siècle, les marchands travaillent, dès lors, à l’amélioration du produit, et fabriquent des plumes auxquelles se fixe une réserve d’encre. En 1827 arrive la plume portable sans fin, qui s’alimente elle-même avec de l’encre, précurseur du stylo-plume d’aujourd’hui. La plume d’oiseau disparaît pratiquement à la fin du XIXe siècle.La plume métallique apparaît dans l’Antiquité – plumes de cuivre en Égypte, plume de bronze à Rome, plumes d’or et d’argent au Moyen Âge – et tente de compenser le défaut de la plume d’oie dont la pointe s’use vite en grattant le papier.Seule l’apparition de nouveaux aciers ayant la résistance et la souplesse nécessaire lui permettra de conquérir le monde. Dès la fin du XIXe siècle, le stylo-plume ou porte-plume réservoir) a ensuite concurrencé la plume pour porte-plume avec l’avantage de posséder sa propre réserve d’encre, d’abord sous forme d’un réservoir, puis de cartouches jetables.Dès 1960 le stylo à bille et le stylo-feutre détrôneront la plume qui n’est plus aujourd’hui utilisée que pour la calligraphie, le dessin et sur les stylographes.

Aujourd’hui, la plume est devenue un objet de collection recherché par les calamophilistes.

LE CHOURISTEA l’encre violette….

La couleur de l’écriture…et des doigts !

En France : Gauloise pour les élèves du primaire, Sergent Major pour leurs instituteurs,

– Combien de nous se souviennent-ils encore, dans leur enfance, avoir taché leurs doigts à l’encre violette ?
Cependant, il n’y a pas si longtemps que cette coutume a disparu c’est depuis la fin des années 1960, que  les stylos à bille et les crayons feutre ont remplacé les porte plumes.
L’écriture à l’encre exigeait soin, application et obéissait à un certain rituel…
Adieu, pleins et déliés et bonjour, la nostalgie, mais, j’ai toujours, dans mes tiroirs, quelques flacons et des plumes en « ronde » pour faire mes titres et amuser mes petits enfants.

SOURCES :

site: WIKIPEDIA

LOGO PAPY JANOTPAPY JANOT

Share Button