Archives mensuelles : avril 2018

HUMOUR : Porte ouverte en maison close..!


BLOC NOTE
DE FRANÇOIS


Porte ouverte en maison close

 

En avant la musique !

Profitant de l’opération porte ouvert, un homme entre dans une maison close.. Il s’adresse à la tenancière, une dame plus toute jeune et déjà quelque peu défraîchie :

 

– Je voudrais une fille, c’est urgent. Vous savez, je suis musicien et j’ai là dans mon caleçon une trompette qui ne demande qu’à s’exprimer.

– Oui, je vois, dit la dame. Mais pour l’instant, aucune fille n’est libre, il va falloir attendre un peu.
– Ah non, ce n’est pas possible. Ma trompette est sur le point d’exploser, de donner le meilleur d’elle-même, un somptueux concert… c’est urgent !

– Alors il va falloir monter avec moi. C’est tout ce que je peux vous proposer.

Le type est d’accord. Il monte avec la patronne.    Une fois leur affaire terminée, la tenancière donne son avis :

– Dites donc, votre concert de trompette, là, c’était pas si terrible.

Le gars hausse les épaules.
– Que voulez-vous, c’est la première fois que je joue dans une salle aussi grande.

Le sens des affaires

Dans le bois de Boulogne, un automobiliste s’arrête à la hauteur d’une prostituée :

– On va chez moi, si ça te va. Ok ?

– Ok, mais je prends 500 euros, dit la fille.

– Pas de problème. Va les chercher, je t’attends là.

En taxi :

Un taxi, avec une mère et son fils, passe dans une rue avec des prostituées,
et l’enfant demande :

– Maman, maman, les dames elles font quoi là ?

La mère répond :
– Elles attendent leur mari qui rentre du travail..

Alors, le chauffeur de taxi intervient bruyamment :
– Y’en a marre, il faut appeler les choses par leur nom, les dames sont des putes, hein, des putes, t’as compris !

Silence de mort dans le taxi pendant un petit moment.
Ensuite, l’enfant continue et demande :

  – Mais, maman, ces dames, elles peuvent avoir des enfants ?
Et la mère :
   – Bien sûr, comment tu crois qu’ils naissent les chauffeurs de taxi ?

En marche pour ce qui peuvent encore avancer..!

Ils veulent tout reformer par ordonnance
Le BON DIEU étant guérisseur de bien des « mots »

Certains n’hésitent pas à lui demander une ordonnance …!!

L’image contient peut-être : texte

Courageuse mais pas téméraire…!
Sous le pseudo de Diane Montrésor
Diane cette ancienne fonctionnaire des impôts règle ses comptes avec son administration…
______________________
Les dossiers sont parfois difficiles à gérer
J’espère que vous aurez pitié d’un pauvre homme qui a sept enfants à manger
ainsi que sa femme et sa belle-mère.
_______________

Comment on rentre dans une administration fiscale..?
C’est super sympa les gens t’appellent mon trésor…
et à tout bout de champ’ et il est question d’un pot … d’un pot …. Ils pensent qu’a boire et parfois ils s’intéressent même à ton assiette


Devinette :

C’est quoi  une lesbienne qui n’a pas de seins,

Devinez quelle est sa réponse?
c'est une homo plate

LE POTE FRANÇOIS

Share Button

C’EST PAS COMPLIQUÉ UN HOMME !

LE BLOG NOTE DE
MACHIN CHOUETTE

Je tire mon nom d’un mot employé pour désigner un truc, un bidule, ou quelqu’un que l’on ne peut ou que l’on ne veut pas nommer
je viendrai de temps en temps avec mes deux « alcooliques »

Truc muche bouboule bleu

et
Bidule truc bouboule rose

C’EST PAS COMPLIQUE UN HOMME !

bouboule bleu

– Pourquoi les hommes sont les êtres les moins inquiets ?

 

Ils peuvent ouvrir eux-mêmes leur pot de confiture.

Ils ne peuvent jamais être enceinte.

Les mécaniciens leur disent généralement la vérité.

Leur nom de famille ne change pas.

Les rides leur donnent de la personnalité.

Robe de mariée 2000 euros, location de smoking 50 euros.

Les gens ne fixent pas leur poitrine quand ils leur parlent.

  • Les chaussures neuves ne leur donnent pas d’ampoules.
  • Une seule humeur et c’est la même tout le temps !
  • Les conversations téléphoniques sont finies en 30 secondes.
  • Ils n’ont besoin que d’une valise pour des vacances de cinq jours.

bouboule rose– Et en plus……

Ils peuvent pisser à peu près partout.

Ils se fichent de la façon dont les autres hommes s’habillent.

Le moindre geste agréable de leur part leur vaut de la reconnaissance.

Leurs sous-vêtements coûtent au plus 15 euros pour un paquet de 3.

3 paires de chaussures sont plus que suffisantes.

Ils sont incapables de voir si leurs vêtements sont froissés ou tachés.

Tout sur leur visage reste de la même couleur tout le temps.

Ils pensent et communiquent essentiellement au premier degré.

Le programme de la machine à laver le linge reste définitivement incompréhensible.

Ils partagent avec leur chat une peur instinctive de l’aspirateur.

– On peut dire encore d’eux

Leurs magasins préférés Casto, Fnac, Décathlon

Les frites, le chocolat, les viandes en sauce, le pain avec la pizza ne leur posent aucun problème.

La même coupe de cheveux dure des années, peut-être même des décennies.

Ils n’ont que leur visage à raser.

Ils peuvent jouer avec des joujoux toute leur vie.

Un seul sac ou portefeuille et une paire de chaussures peu importe la couleur.

Une seule couleur pour toutes les saisons.

– Vous noterez qu’aussi :

Ils peuvent se promener en short, quel que soit l’état de leurs jambes. Ils peuvent s’arranger les ongles avec un canif de poche.

Ils peuvent faire les courses de Noël pour 25 personnes en 25 minutes le 24 décembre

Et quand ils voient une jolie poitrine, ils ne comparent pas, ils profitent !

Et on continue de se demander pourquoi les hommes sont heureux !…

Le pire … c’est que c’est vrai !

LE CHOURISTE

 

– Envoie cet article  à tous les hommes qui seront contents de le lire !

Et à toutes les femmes qui vont bien rire à la lecture de ces vérités.

MACHIN CHOUETTE

Share Button

BANDE DESSINÉE : CHARLY BROWN PRÉSENTE NOUS TON PETIT CHIEN SNOOPY

CHOUONS ENSEMBLE
par Chou fleur

 C’est mercredi les choupinets et les choupinettes
voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy…
et s’instruire parfois….

–     Aujourd’hui ……
– PEANUTS …  UN  COMIC STRIP …!!
–  COMIC STRIP …  QUESACO.. ???

Un comic strip, ou simplement strip,
est une bande dessinée de quelques cases, aujourd’hui le plus souvent humoristique, disposées en une bande le plus souvent horizontale.

Ce nom provient de la juxtaposition des termes anglais « comic » (comique, amusant, drôle) et « strip » (bande, bandeau).

– Ne pleure pas, si tu ne sais pas ce que c’est…
– je vais te donner l’exemple de Snoopy

SNOOPY ET LES PEANUTS…  MAIS APPELEZ MOI SNOPPY

 

Peanuts (aussi connu sous le nom de Snoopy et les Peanuts ou simplement Snoopy) est le nom d’un comic strip écrit et dessiné quotidiennement, sans interruption et sans assistance par l’Américain Charles M. Schulz (1922 – 2000) d’octobre 1950 jusqu’à sa mort, en février 2000.
Il aura écrit au total 17 897 strips dont 2 506 éditions du dimanche.
Peanuts est une série de gags qui tournent autour de deux personnages centraux, un garçon maladroit, malchanceux et déprimé, Charlie Brown et son chien, Snoopy.

 

Charlie Brown

Charlie Brown est avec Snoopy, son chien, le personnage principal du comic.
Ils sont les deux seuls personnages à apparaître dans le comic du début à la fin. Son père est coiffeur, il a une sœur : Sally Brown.
C’est un petit garçon malchanceux, maladroit et déprimé. Il joue le rôle du loser de la série et rate tout ce qu’il entreprend : il n’arrive pas à faire décoller son cerf-volant, n’arrive pas à jouer au baseball, n’a aucun succès auprès des filles (dont la jolie « petite fille rousse ») et perd 10 000 fois consécutives contre Lucy aux dames. Malgré cela, il s’obstine toujours à faire ce qu’il désire.

Snoopy

Snoopy est un petit chien  le beagle  de Charlie Brown et est, avec lui, le personnage central des Peanuts.

Au fur à mesure du comic, son comportement devient « humain » : il se met à marcher sur ses deux pattes, à penser et à philosopher.

Il a des habitudes plutôt extravagantes, comme celle de dormir sur le toit de sa niche et vit dans un monde fantaisiste

Il a de nombreux frères et sœurs, dont Spike, Andy, Olaf et Tupfen. Son meilleur ami est Woodstock, un petit oiseau jaune, contraint, à l’occasion de lui servir de secrétaire.

CHARLES SCHULTZ ROI DU GAG BASÉ SUR LES COMIQUES
A RÉPÉTITION….. RUNNING- GAG

Le strip s’appuie sur le principe du running gag (comique de répétition) où les mêmes situations entre les personnages reviennent tout au long de la bande dessinée. De plus, chacun des personnages a ses particularités, ses obsessions et ses accessoires propres, qui resurgissent chaque fois qu’ils apparaissent.
Peanuts a donné également naissance à des dessins animés, dont plusieurs ont reçu un Emmy Award, à des pièces de théâtres et à des comédies musicales.

Le comic a été, à partir des années 1960 un succès planétaire, notamment aux États-Unis. La popularité du strip et le nombre colossal de licences pour des publicités ou produits dérivés ont fait de Charles M. Schulz une des célébrités les plus riches du monde.

À la mort de Schulz, le comic était publié dans plus de 2 600 journaux, dans 75 pays différents et dans 21 langues.

HOMMAGE A CHARLES SCHULTZ

Charles M. Schulz en 1956, dessinant Charlie Brown

Charles M. Schulz en 1956, dessinant Charlie Brown

En novembre 1999, juste avant ses 77 ans, ne voit plus clair et a du mal à lire.
Le 14 décembre 1999, il annonce qu’il se retire du dessin. Il déclare :
« je ne pensais pas que cela pouvait m’arriver. J’ai toujours pensé rester dans la bande dessinée jusqu’à mes quatre-vingt ans environ. Mais soudain, tout a disparu. On m’a tout pris, ce n’est pas moi qui ai tout mis de côté. On m’a tout pris ».

Le dernier strip quotidien est édité le 3 janvier 2000 (les strips écrits par Schulz étaient publiés quelques semaines après). Charles M. Schulz s’éteint 40 jours après, le 12 février 2000, dans son lit.

Le lendemain est édité le dernier strip du dimanche, où il fait ses adieux :

Chers amis
J’ai eu la chance de dessiner Charlie Brown et ses amis pendant près de 50 années. Cela a été le fruit de l’ambition de mon enfance.
Malheureusement, je ne suis plus en mesure de continuer le travail demandé par un comic strip quotidien. Ma famille ne souhaite pas que
Peanuts soit poursuivi par quelqu’un d’autre, par conséquent j’annonce ma retraite.
Je suis très reconnaissant de la fidélité de nos éditeurs, du soutien merveilleux et de l’amour exprimé par les fans du comic strip, au cours de ces années.
Charlie Brown, Snoopy, Linus, Lucy… Comment pourrais-je jamais les oublier ?

Charles M.Schulz

chou fleur le roi du mercredi CHOU FLEUR
C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :

Share Button