LA TENDRESSE… C’était l’hiver dans ce monde de brutes – N°11

logo-tendresse

LE BLOC NOTE
de
Papy et Mamy
tendresse

90 rue de la tendresse

Un enfant vous embrasse
Parce qu’on le rend heureux
Tous nos chagrins s’effacent
On a les larmes aux yeux
Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu…
Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
Des torrents de tendresse
Pour que règne l’amour
Règne l’amour
Jusqu’à la fin des jours
( La tendresse – Bourvil)
papy-mamy-la-tendresseBien décidés à tenir une rubrique dans la CHOUETTE….. PAPY tendresse et moi, voulions vous parler de la tendresse… Nous avons vite compris que d’autres avant nous avaient su vous en parler en chansons, mieux que nous ne saurions le faire….
Nous viendrons donc régulièrement, vous faire
réentendre ou découvrir des chansons qui parle d’elle et de vous …
avec beaucoup de … TENDRESSE ….

A BIENTÔT… REVENEZ NOUS VOIR ….
On vous fera une petite place entre nous deux….!!

Aujourd’hui c’est l’hiver

Auteurs: Francis Cabrel
Compositeurs: Francis Cabrel
Editeurs: Warner Chappell Music France

 Paroles de la chanson : C’était L’hiver par Francis Cabrel

Elle disait : « J’ai déjà trop marché
Mon coeur est déjà trop lourd de secrets
Trop lourd de peines »
Elle disait : « Je ne continue plus
Ce qui m’attend, je l’ai déjà vécu
C’est plus la peine »

Elle disait que vivre était cruel
Elle ne croyait plus au soleil
Ni aux silences des églises
Et même mes sourires lui faisaient peur
C’était l’hiver dans le fond de son coeur

Elle disait que vivre était cruel
Elle ne croyait plus au soleil
Ni aux silences des églises
Et même mes sourires lui faisaient peur
C’était l’hiver dans le fond de son coeur
Le vent n’a jamais été plus froid
La pluie plus violente que ce soir-là

 

Le soir de ses vingt ans
Le soir où elle a éteint le feu
Derrière la façade de ses yeux
Dans un éclair blanc

Elle a sûrement rejoint le ciel
Elle brille à côté du soleil
Comme les nouvelles églises
Et si depuis ce soir-là je pleure
C’est qu’il fait froid
Dans le fond de mon coeur

Elle a sûrement rejoint le ciel
Elle brille à côté du soleil
Comme les nouvelles églises
Et si depuis ce soir-là je pleure
C’est qu’il fait froid
Dans le fond de mon coeur

 

– A ma Marie à moi..!

« Le soir de ses vingt ans
Le soir où elle a éteint le feu »

« Et si depuis ce soir-là »  je cherche son pardon

« C’est qu’il fait froid
Dans le fond de mon cœur »

SOURCES :

En savoir plus : https://www.paroles.net/francis-cabrel/paroles-c-etait-l-hiver

papy-mamy-la-tendresseMamy et Papy
Tendresse

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.