Archives quotidiennes :

COUP DE GUEULE : Attention aux extensions de garantie..!


CHOU DE GUEULE

Maintenant que les érections sont passées, je peux parler de ce qui m’hérisse le poil ( pas de carotte)…!
Pondérez mes propos par le fait que je viens d’acheter mon nouveau frigo avec un contrat d’extension de  garantie en béton  (armé…  de nombreux euros) juste avant de lire cet article de 60 millions de CON sommateurs
– OH le con  – Faites pas comme lui… Lisez

Attention aux extensions de garantie..!

Fourguer des services liés devient pour les vendeurs d’électroménager et d’informatique le passage obligé pour garder leur emploi.

LES RAISONS DES ENSEIGNES

UN BUSINESS LUCRATIF

Les enseignes d’électroménager et d’informatique (Darty Fnac Conforama et d’autres )  font un nouveau business très lucratif en vous proposant une extension de garantie pour vous protéger des pannes…!!!

Cette technique est devenu un axe de développement crucial pour les enseignes traditionnelles qui voient leur marché menacé par la concurrence croissante des distributeurs en ligne sur internet.
Selon une source comptable proche de la CGT, ces services liés représentent au moins 7 % du chiffre d’affaires de la Fnac, soit autant que les ventes de l’enseigne sur sa plateforme Internet.
On mesure mieux l’enjeu….!

LES RAISONS DES VENDEURS

RÉALISER DE BONNES VENTES NE SUFFIT PLUS

Après quinze ans d’ancienneté chez Conforama, ce salarié, que nous appellerons Julien, réalise le meilleur chiffre d’affaire de son magasin. Mais sa motivation est aujourd’hui anéantie.
Il vient de recevoir un courrier de sa direction:
« Nous ne pouvons accepter votre insuffisance de résultats … nous vous mettons en garde contre une absence de réaction significative de votre part sur le sujet. .. »
Sa faute? Le courrier la précise:
ses ventes d’extensions de garantie ne représentent que 0,70 %
son chiffre d’affaires, alors que les objectifs sont à 1,6 %.

Un rappel à l’ordre dont il redoute la suite possible:
une éventuelle convocation préalable à un licenciement pour insuffisance professionnelle …

LES VENDEURS QUI FOURGUENT RÉCOMPENSÉS….
600 € DE PRIME AU RAYON INFORMATIQUE

Pas étonnant, donc, qu’à La Fnac chaque vendeur voit ses primes indexées quasi intégralement sur ses ventes de services liés, principalement les extensions de garantie.
Selon une déléguée syndicale,un vendeur au rayon informatique toucherait en moyenne
600 € par mois de prime,contre une cinquantaine pour un libraire, ce dernier n’ayant
pas l’opportunité de placer des extensions de garantie!

Chez Darty, les vendeurs perçoivent un minimum fixe de 700 à 900 € par mois selon leur ancienneté et grade. Pour le compléter, il faut vendre.
Des aspirateurs et des téléviseurs, mais surtout sans oublier l’extension de garantie …

« On peut estimer l’intéressement des vendeurs entre 0,5 et 1 % de leur chiffre d’affaire..! Bien sûr, si le total du minimum fixe et des primes n’atteint pas le montant du Smic, Darty verse le différentiel. Mais si vous n’ êtes pas dans ce cas vous ne faites pas long feu dans l’entreprise », dit un délégué syndical CGT.


– La carotte et le bâton, donc.

Atteindre ses objectifs de vente à coup d’extensions de garantie distribuées souvent de façon déloyale, c’est le passage obligé pour garder son emploi.

Selon les experts, les probabilités de pannes survenant sur des appareils neufs sont très faibles.

Les vendeurs ne manquent pas d’alerter le client sur le manque de fiabilité prétendument de plus en plus grand des appareils – des affirmations qui sont très loin d’être prouvées.

Les observations faites par certains experts tendent à montrer que les probabilités de panne sont très faibles lorsque le produit est neuf.
Ancien lobbyiste des fabricants de téléviseurs, Bernard Heger, dans son ouvrage consacré à la fiabilité des produits électroménagers et technologiques (1) indique ainsi que le taux de panne est de 2 % lors de la première année des produits. Il s’agit de pannes apparaissant vite à l’usage, dues à un défaut sur la chaîne de montage ou d’un composant de mauvaise qualité.
Or, à ce stade, la réparation d’une telle panne est couverte gratuitement par la garantie légale.

À l’issue de la première année, le taux de panne plafonne à 1 %.

La courbe ne remonte ensuite qu’après cinq ans ou plus, quand les pannes liées à l’usure commencent à se manifester. Cinq ans, c’est précisément la durée la plus longue des garanties commerciales !

Autrement dit, le contrat extension de garantie vous assure pour un risque très marginal,

Sachant qu’une réparation est souvent possible contrairement aux allégations des vendeurs, et parfois pour un coût inférieur au prix de la garantie, à condition de faire appel à un réparateur indépendant !

 

– À bon,entendeur …

LE CONSEIL DU CHOU

y a-t-il un droit de rétractation?

En magasin, une fois que vous avez accepté et payé une garantie commerciale pas question de revenir sur votre décision.
Sauf si le contrat le prévoit.
C’est par exemple le cas à La Fnac.

En revanche, si vous achetez sur Internet vous bénéficiez d’un délai de 14 jours pour changer d’avis.
Le distributeur en ligne doit alors vous rembourser le prix de l’extension dé garantie

 

(1) référence du livre :
« De l’obsolescence programmée, du recyclage insuffisant et de toutes ces
sortes de choses »,
éditions Atlante, 15 €, 2015.

SOURCE :
60 millions de con sommateurs
décembre 2017 enquête de
GILLES MANDROUX


CHOU DE GUEULE

Share Button