Archives quotidiennes :

Les saints innocents… un vrai massacre…Mais aussi une occasion de plus de faire la fête

les potes doivent être  éclairés

CHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …..

barre bleue

 AUJOURD’HUI LES SAINTS INNOCENTS

Enfants de moins de 2 ans massacrés pour le Christ par Hérode à Bethléem (1er s.)

 massacre des innocents. Bas-relief du soubassement du portail de sud « de la Mère-Dieu » de la façade occidentale de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. 1220-1230.

massacre des innocents. Bas-relief du soubassement du portail de sud « de la Mère-Dieu » de la façade occidentale de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. 1220-1230.

Petits enfants qui furent massacrés à Bethléem de Judée sur l’ordre du roi impie Hérode, pour que périsse avec eux l’enfant Jésus.
Dès les premiers siècles de l’Église, ils ont été honorés comme martyrs, car ils sont les prémices de tous ceux qui devaient verser leur sang pour Dieu et pour l’Agneau de Dieu.

Cette journée rappelle un épisode des évangiles survenant après la naissance de Jésus.

Le roi Hérode ayant appris, par des mages qui se rendaient rendre hommage à un nouveau-nés, la naissance d’un enfant qui deviendrait « roi », prit peur et décida de faire tuer tous les bébés garçons de moins de 2 ans. Il voulait ainsi éviter tout prétendant à son trône.
Les soldats d’Hérode massacrèrent ces petits enfants que l’on a appelé les saints innoncents, puisqu’ils étaient innocents de tout péché.

Certains analystes contestent la date choisie pour rappeler ce triste épisode, puisqu’il devrait avoir lieu après le 6 janvier qui est la date soulignant la visite des mages…
Mais comme ces dates sont de toute façon un peu aléatoires…

LE CHOURISTE

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 2,13-18

Après la visite des mages à Bethléem, l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit :
« Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. »

la fuite en egypte- Nicolas Poussin

La fuite en Égypte Nicolas Poussin 1657-1658
Huile sur toile 97 cm × 1331 cm
musée des beaux-arts de Lyon, France

Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte,
où il resta jusqu’à la mort d’Hérode.
Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète :
« D’Égypte, j’ai appelé mon fils. »

Alors Hérode, voyant que les mages l’avaient trompé, entra dans une violente fureur.
Il envoya tuer tous les enfants de moins de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages.
Alors s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Jérémie :
Un cri s’élève dans Rama, des pleurs et une longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas qu’on la console, car ils ne sont plus.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

barre bleue

LA PEUR D’HÉRODE DÉNONCÉE


Ainsi parla Saint Quodvultdeus,
évêque à Carthage de 437 à 453
Enfants et témoins du Christ

Massacre des Innocents par Duccio di Buoninsegna

Massacre des Innocents par Duccio di Buoninsegna

« Pourquoi as-tu peur, Hérode, d’entendre qu’un roi est né ?
Il n’est pas venu pour te détrôner mais pour vaincre le démon.Mais toi, tu ne le comprends pas, et tu prends peur et tu entres en fureur.
Pour perdre le seul enfant que tu recherches, tu deviens le cruel assassin d’un grand nombre.
Ni l’amour des mères en larmes, ni le deuil des pères pleurant leurs fils, ni les cris et les gémissements des enfants ne te retiennent. Tu massacres ces petits dans leurs corps parce que la peur te tue en ton coeur. Et tu penses que, si tu arrives à tes fins, tu pourras vivre longtemps, alors que c’est la vie elle-même que tu cherches à tuer….. »

barre bleue

La coutume de faire des farces et des tours ce jour là…

Bizarrement, des traditions se sont greffées à cette journée qui commémore pourtant un événement triste.. . Certains disent que la coutume de faire des farces et tours en cette journée souligne que comme les enfants massacrés sur les ordres d’Hérode, les gens victimes de tours ne peuvent rien faire et doivent accepter leur destin… (Ce qui me semble une curieuse façon d’expliquer la chose, mais enfin…) 

Hérode ordonnant le massacre des saints Innocents

Hérode ordonnant le massacre
des saints Innocents
Bibliothèque municipale de Toulouse,

Mais évidemment la façon pour certains de célébrer aujourd’hui le Jour des Saints Innocents ne date pas d’aujourd’hui.

Déjà au Moyen-âge, cette journée était un prélude au Carnaval et on se permettait de fêter, rire et manger en abondance. On incluait cette journée dans les festivités liées au solstice d’hiver pendant lesquelles on voulait à oublier la noirceur de l’hiver en se réunissant et en se distrayant.

 C’était donc par excellence la fête des « Enfants » à qui l’on permettait et pardonnait tout.
Toute violence était également prohibée ce jour-là, les chevaliers devaient cesser de guerroyer en observant une trêve.

barre bleue

Dans d’autres pays c’est comme un poisson d’avril

Peu importe la raison, le 28 décembre est aujourd’hui en Amérique Latine, Espagne, et dans certains autres pays, c’est une bonne occasion pour rire et fêter encore un peu .
On souligne la fête des Saints-Innocents en faisant des tours et des farces.
Les médias en profitent pour faire des fausses nouvelles humoristiques, les enfants, en particulier, s’amusent à faire des tours aux adultes.
Un tour bien connu est d’accrocher un bonhomme de papier dans le dos des gens.
Dans certaines parties d’Amérique Latine on dit qu’il ne faut rien prêter pendant cette journée, que ce soit de l’argent ou des objets.
Car celui qui emprunte quelque chose en cette journée est libre ensuite de garde ce qu’il a emprunté

barre bleue

Léon Cogniet (1794-1880) : le massacre des Innocents. 1824. Rennes, Musée des Beaux Arts.

Léon Cogniet (1794-1880) : le massacre des Innocents. 1824. Rennes, Musée des Beaux Arts.

logo lardon D– Tu devrais leur montrer une rétrospective des œuvres d’art réalisées sur le thème du massacre des saint innocents…

Un site où ils puissent admirer les plus grands maitres de la peinture

Ça y est, je leur ai trouvé ….!

 

barre bleue

 
POTACHE

barre bleue

Share Button