Lady Ladinde … a une peur bleue…!

Print pagePDF pageEmail page


– 
Camarade GASTON …Toi et moi sommes accusés de foutre une peur bleue à notre collègue Lady Ladinde.

– Ah OUAIS…..
Vrai  faut avouer qu’avec la gueule que tu as …tu peux lui foutre les jetons!

AH exact ….! je suppose que Mooosieur n’a pas vu une glace depuis longtemps…..! Dites moi que personne n’a vu ce balai brosse ramasse vermicelles sous ton nez….!

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs « – Messieurs Messieurs….  un peu de calme vous allez vraiment faire peur à nos lectrices…
Enfin …… celles qui nous restent fidèles …et elles ont du mérite de supporter vos blagues salaces et vos réflexions misogynes

   Musique d’ambiance


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire 

 AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

L’expression …. Avoir une peur bleue

Pourquoi dit-on avoir une peur bleue ?


On dit avoir une peur bleue pour une raison médicale : Un choc entraîné par une grande peur peut provoquer une cyanose, une insuffisance d’oxygène dans le sang, qui colore la peau en bleu pâle, en particulier celle des lèvres et des ongles.

« C’est lorsque que vous être pris d’une incontrôlable et soudaine sensation, la peur est si intense qu’il est possible que vous fassiez un arrêt cardiaque dans la seconde.
Vous être paralysé, vos muscles restent contracté longtemps.
Mais puisque votre corps n’est plus fourni en oxygène, votre peau devient bleu pale.
C’est une peur qui peut couper le souffle. »

On peut aussi dire que l’on a les jetons…mais quels jetons

Celui qui décide d’aller miser son salaire fraîchement touché à la roulette au casino doit avoir doublement les jetons, au sens propre (ceux qu’il pose sur le numéro de son choix) comme au figuré (la peur de tout perdre), au moment où le croupier commence à faire tourner la boule.

D’où peut bien venir cette expression qui est attestée par Esnault en 1916 ?
Il semble qu’elle soit tirée du verbe ‘jeter’ au sens ancien de « faire jaillir, sortir de soi » datant du XIe siècle. Ce qui peut se traduire par « évacuer des sécrétions » (« jeter des pleurs ») qui, par extension, pouvaient être des matières fécales.
Ne dit-on pas, en effet, « faire dans sa culotte » ou, plus vulgairement « chier dans son froc », lorsqu’on a très peur. On retrouverait alors dans notre expression l’association habituelle de la peur avec l’excrétion fécale.

 

De la même veine… il y a noblesse à être de sang bleu….?

Le sang bleu est le signe de la noblesse. L’expression « avoir le sang bleu » proviendrait en fait de l’Espagne médiévale, où les rois, passant tout leur temps assis sur leur trône, avaient une mauvaise circulation sanguine, d’où la couleur bleue de leur sang.

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”
 

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.