Archives quotidiennes :

Partage: La louche et les cuillères en bois


retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE  CHOULAGER
par Chou Blanc

« Je fais le rêve que les hommes, un jour, se lèveront et comprendront qu’’ils sont fait pour vivre ensemble comme des frères. »

Martin Luther King


Ma grand mère Marthe, magnétiseuse avant moi, trainait en vain sur les chemins de la vie, à la recherche de la fraternité….
Elle attendait une leçon de vie quelque chose de fort qu’’elle pourrait partager avec d’autres pour les faire évoluer vers moins d’’égoïsme.
Pendant longtemps, elle a cru que les outils de l’enseignement de la fraternité humaine n’existaient pas …. mais un jour elle fit le rêve initiatique  que voici…
Attention … voyage onirique entre la terre et le ciel… égoïstes s’abstenir ….. pour les autres voici son beau rêve à partager
:

La louche et les cuillères en bois

Mémé Marthe tenait cette nuit là, une conversation avec Dieu
Elle lui dit :
« – Seigneur, j’aimerais savoir comment est le paradis et comment est l’enfer ? »

Dieu conduisit alors Mémé Marthe vers deux portes.
Il ouvrit l’une d’entre elles et permit ainsi à Mémé Marthe de regarder à l’intérieur.

Au milieu de la pièce, il y avait une immense table  ronde.
Et, au milieu de la table, il y avait une grosse marmite contenant un ragoût à l’arôme délicieux.

Mémé Marthe saliva d’envie.

Les personnes assises autour de la table étaient maigres et livides.
Elles avaient, toutes, l’air affamé.
Elles tenaient des cuillères aux très longs manches, greffées à leurs bras.

Toutes pouvaient atteindre le plat de ragoût et remplir une cuillerée.
Mais, comme le manche de la cuillère était plus long que leurs bras,  elles ne pouvaient ramener les cuillères à leur bouche.
Mémé Marthe  frissonna à la vue de leur misère et de leurs souffrances.
Dieu lui dit :
Tu viens de voir l’enfer.

Tous deux se dirigèrent alors vers la seconde porte.
Dieu l’ouvrit, et la scène que vit Mémé Marthe était identique à la précédente.
Il y avait la grande table ronde, la marmite de délicieux ragoût, qui fit encore saliver Mémé Marthe .

Les personnes autour de la table étaient également équipées de cuillères aux longs manches.
Mais, cette fois, les gens étaient bien nourris, replets, souriants et se parlaient en riant.
Mémé Marthe dit à Dieu :
Je ne comprends pas !
– Eh bien, c’est simple, répondit Dieu à sa demande,c’est juste une question d’habileté et de solidarité.
Vous allez voir c’est justement l’heure du repas

Mémé Marthe vit les gens s’asseoir les uns en face des autres chacun trempant sa cuillère pour nourrir celui d’en face

– Tu vois mon fils… Ils ont appris à se nourrir les uns les autres, tandis que les gloutons et les égoïstes ne pensent qu’à eux-mêmes.
Comme tu peux le constater….. »L’enfer est souvent sur terre !!! » …..

Mémé Marthe m’ a fait promettre, à la fin de son histoire,  que je partagerai toujours ma cuillère avec les autres…..  et elle ajouta:  « même une grosse louche, à l’occasion !!!« 

Je le fais depuis longtemps et à chaque fois… je constate que les autres trouvent mon partage « LOUCHE » … mais peut être sont ils déjà bien nourris…!

  Chou BlancChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez
retour sur la rubrique du même tabacRETRO: C’est du même tabac…..

   

 

Share Button