Connaissez vous l’ile aux faisans…. Pardon je veux dire aux faisants

Print pagePDF pageEmail page

les potes doivent être éclairés

CHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …..

Aujourd’hui au fil de l’histoire nous remonterons jusqu’au traité des Pyrénées


Musique d’ambiance

HISTOIRE : L‘ile aux faisans.

Elle est située sur la rivière  Bidassoa, elle couvre environ 2000 mètres carrés. Elle est partagée entre Irun et Hendaye, chacune de ces villes l’ayant en charge à tour de rôle pendant 6 mois.

Île de la Conférence, l’île aux Faisans

On lui a attribué plusieurs noms. En français, on la nomme l’île de la Conférence, l’île aux Faisans, “Île de l’hôpital”.
En espagnol, et apparemment à la suite d’une erreur de traduction du nom qui lui était donné en français, elle porte le nom de « Île aux Faisans ».
En euskera, certains la nomment encore « Konpantzia » dont l’origine vient, sans aucun doute, des conférences qui ont été organisées sur l’île au cours du XVIIe siècle.

Entre autres nombreux faits historiques qui se sont produits sur cette île, le plus important
a été la signature du Traité de Paix des Pyrénées
LE CHOURISTE Le traité des Pyrénées formalise une paix conclue entre la couronne d’Espagne et la France à l’issue de la guerre franco-espagnole, commencée en 1635 dans le cadre de la guerre de Trente Ans (1618-1648), et ayant continué durant la Fronde. A la suite de 24 conférences organisées entre Luis de Haro et le Cardinal de Mazarin en 1659; Il est signé le 7 novembre 1659 sur l’île des Faisans, au milieu du fleuve côtier Bidassoa qui marque la frontière entre les deux royaumes dans les Pyrénées-Atlantiques. Les rois Louis XIV et Philippe IV y sont représentés par leurs Premiers ministres respectifs, le cardinal Mazarin et don Luis de Haro1.


Au centre de l’île se dresse un monolithe avec une inscription qui commémore divers évènements.

En outre, l’île a été le théâtre d’échange d’otages, de remises d’infantes à marier, ….

Traite-Pyrenees.jpg
« Traite-Pyrenees » par Jacques Laumosnierhttp://www.altesses.eu/imgmax/2d82273f8e.jpg. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

SUR CE TABLEAU de Charles LE BRUN (1619-1690)

Titre : Entrevue de Louis XIV et de Philippe IV dans l’île des Faisans, le 7 juin 1660.
Huile sur toile

Lieu de Conservation : Musée national du Château de Versailles (Versailles) –

Le mariage de Louis XIV avec l’infante Marie-Thérèse : un gage de paix

Plusieurs jours furent nécessaires pour ordonner la rencontre des deux parties.
– Le mariage eut d’abord lieu par procuration le 3 juin à Fontarrabie.
– Le lendemain, dans le pavillon de la Conférence, situé dans l’île des Faisans, au milieu de la Bidassoa, qui forme la frontière entre les deux royaumes de France et d’Espagne, Anne d’Autriche rencontra son frère, le roi Philippe IV, et sa nièce, l’infante Marie-Thérèse.
Louis XIV aperçut sa promise derrière une tenture.
– Le 6 juin, eut lieu la rencontre les deux souverains qui se jurèrent amitié.
– Le lendemain, l’infante quitta la partie espagnole de l’île et fut accueillie en France.

– Le 9 juin 1660, le mariage religieux fut célébré en l’église de Saint-Jean-de-Luz.
Louis XIV refusa les témoins qui devaient, selon la coutume, assister à la nuit de noces.

Le traité des Pyrénées

La conclusion du mariage de Louis XIV avec sa cousine est l’une des plus importantes clauses du traité des Pyrénées, signé dans l’île des Faisans le 7 novembre 1659.

Cinquante-quatre ans plus tard, elle permettra à Louis XIV de faire monter sur le trône d’Espagne son deuxième petit-fils, le frère du duc de Bourgogne, Philippe de France, duc d’Anjou. Il succède alors à son grand-oncle Charles II, dernier Habsbourg à régner sur l’Espagne. Il devient ainsi le premier roi d’Espagne de la dynastie des Bourbon et prend le nom de Philippe V. Cette alliance entre la France et l’Espagne « effacera les Pyrénées » en 1713.

Le traité des Pyrénées, marque le recul de l’Espagne malgré une guerre poursuivie encore pendant onze ans après les traités de Westphalie, signés avec l’empereur Habsbourg en 1648, qui donnait à la France les trois évêchés de Metz, Toul et Verdun et les droits de l’empereur sur l’Alsace.
En 1659, l’Espagne cède à la France l’Artois, le Roussillon et quatorze villes de Flandre et du Hainaut.

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

– Si je me souviens bien, cette île ne s’appellerait pas ainsi en hommage aux oiseaux, mais ils s’agirait plutôt de l’île des ‘faisants’, ceux qui font (le contrat de mariage, notamment).
Ce mariage aurait d’ailleurs été célébré sur cette île ( par procuration) car aucun des deux époux royaux ne pouvait se marier avec l’autre sur un territoire qui n’était pas le sien, l’île des faisan(t)s était donc un endroit neutre. 


POTACHE

.

Share Button

Une réflexion au sujet de « Connaissez vous l’ile aux faisans…. Pardon je veux dire aux faisants »

  1. walter

    cela nous rappelle notre histoire, un peu oubliée depuis la classe… et le pays basque, on est à côté ; on reconnait bien l’église de St Jean de Luz , intérieure avec son décor baroque doré et ses balcons de bois.En Septembre aura lieu notre premire carnaval vénitien dans ce lieu historique riche , on est impatients…!
    merci d’avoir repris tes articles sur la chouette.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.