Mon frère cet intrus… Voyage à la source de notre jalousie

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

Commençons à ne pas nous en vouloir à nous même …..

« Si l’existence éternelle se transforme,
elle doit devenir plus belle
Si elle disparait, elle doit revenir
avec un aspect plus sublime.
Et si elle dort, elle doit rêver d’un meilleur éveil,
Car elle est plus grande chaque fois qu’elle renaît. »
KHALIL GIBRAN

Le courage d’être soi

C’est en retrouvant mon amie Claire envahie de psoriasis que je me suis rappelé
de trois choses:

LA PREMIÈRE
Il est  bon de savoir que  les psoriasis surviennent souvent après deux « abandons » ou supposés tels dans la vie ….et c’était le cas de CLAIRE
Bouleversée par la naissance de son frère ( abandon de ses parents qui s’occupent du petit dernier, lui volant la vedette du petit théâtre familial…!
Puis….Considérée à ses yeux comme abandonnée une nouvelle fois  lorsqu’elle est mise en pension et dans une filière qui lui était imposée.
LA DEUXIEME
Le souvenir  d’un livre de jacques Salomé  » le courage d’ être soi » que j’avais lu, il y a déjà bien des lunes comme dirait Chou blanc, j’y avais  appris beaucoup de choses sur moi et les autres….
LA TROISIÈME
C’est le chapitre consacré à ses naissances et renaissances en particulier :
« sa naissance à la jalousie » celle provoquée par la naissance de son frère qu’il a vécu
(comme Claire) comme un abandon de ses parents … pour s’occuper du petit dernier ..!

Jacques Salomé m’a initié à l’art de communiquer en conscience.

Dans  cet ouvrage « le courage d’être soi  » Il nous propose,
entre autres, quelques repères pour :

– Explorer les zones d’ombre de notre personnalité qui nous enchaînent dans notre relation avec autrui et avec nous-même.
– Apprendre à surmonter les violences, les blessures et les souffrances.
– Sortir des fidélités contraignantes et aller de la fidélité à l’autre à la fidélité à soi.
– Vivre les deuils successifs de notre existence et en sortir plus grand.
– Découvrir l’espérance spirituelle qui est en chacun de nous.

Un livre qui propose un nouvel art de communiquer, une charte du mieux-être avec autrui et avec soi-même. Un pont entre la psychologie et la spiritualité.

Jacques Salomé propose  la communication consciente celle qui appelle avant tout une bonne connaissance de soi-même, de ses zones d’ombres les plus secrètes et de ses blessures enfouies.
En partageant ses réflexions, en racontant sa propre expérience, le psychosociologue offre une théorie et une méthodologie qui nous guident vers une libération des nombreux carcans qui nous aveuglent, pour une meilleure écoute de soi et des autres.
c’est toujours aujourd’hui un précieux message, obstinément optimiste.

Comment aider mon amie Claire à chercher les naissances de sa vie

Ainsi parle jacques Salomé de ses propres naissances de sa vie :

Extraits…..
« Aussi loin que remonte ma mémoire dans le temps de mon histoire, me reste de ce parcours le sentiment que ma vie n’est qu’une succession de naissances, chacune apparaissant comme une étape marquée par la pierre blanche d’une prise de conscience significative et décisive. Ainsi toute mon existence a-t-elle été traversée de naissances, d’accouchements et de mises au monde dont chacune a contribué à me faire naître à l’homme que je suis devenu.
Ce sont quelques-unes de ces naissances que je vais évoquer, car chacune constitue à la fois un point d’ancrage, une source d’expansion et un appel à plus de vie. . .
L’enfant que j’ai été, l’homme que je suis devenu – et que je deviens chaque Jour un peu plus – est le résultat de chacune de ces naissances….. »

Comment claire a t elle vécu sa naissance à la jalousie … à l’arrivée de son frère…?

Comme jacques Salomé … Voici son vécu relaté dans son livre

EXTRAIT:  LA NAISSANCE À LA JALOUSIE

« Une des premières naissances de mon histoire dont je me souvienne est la naissance au désarroi, à la jalousie, au chaos, lors de l’arrivée de mon frère. J’avais quatre ans et, soudain, mes repères familiers ont disparu.
La présence de maman n’était plus la même, les odeurs, les bruits, le rythme de la maison avaient changé.
J’avais brusquement le sentiment que je ne valais plus rien, que personne ne pouvait m’aimer, surtout pas ma mère, puisqu’elle n’avait d’attention que pour lui, cet intrus qui venait de faire irruption dans mon univers.

Aujourd’hui, je sais – non seulement avec ma tête mais avec ma sensibilité actuelle que j’ai été aimé, que je n’ai manqué d’aucun soin ; dans mon vécu d’enfant de quatre ou cinq ans, cette expérience fut cependant terrible et terrifiante, une véritable révolution.

Deux photos gardées précieusement dans l’album familial témoignent de cette période.
– Sur l’une, un petit garçon en costume de marin, blond, souriant, adorable.
«On le croquerait tellement il est mignon ! » sont les paroles que j’entends encore proférer au-dessus de ma tête.
– Sur l’autre, un enfant au crâne rasé; j’ai l’air d’un bagnard ou d’un mendiant affublé d’un vieux manteau, les poings dans les poches, les yeux durs et la bouche violente…
Entre ces deux instantanés … mon frère est né. »

« Prenez conscience que votre vie comme celle de CLAIRE est une succession de naissances qui auront eu comme conséquence de vous  responsabiliser pour vous engager comme elle –  je l’espère – à agir.
Vos naissances seront pour CLAIRE, comme pour vous,  nombreuses, multiformes, imprévisibles, étonnantes et si diversifiées qu’elles vous susciteront chaque fois de l’émerveillement et de l’enthousiasme, au-delà de la détresse, de la déstabilisation et de la remise en cause qu’elles vont provoquer.

Renaissance ma petite Claire et adieu psoriasis….

SOURCE : le courage d’être soi  L’art de communiquer en conscience –  Jacques Salomé (Auteur) –  Ivan Amar (Préface) – Paru en juin 2001 – Guide (poche

 

 

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

A lire absolument:  Un livre qui a le mérite de mettre à nu nos fonctionnements et notre mal être. Merci à jacques salomé d’avoir osé écrire ce qu’au fonds nous savons mais refoulons.

Un livre de survie: Merci à vous J Salomé de nous faire partager votre vécu…Il ressemble tant au nôtre qui nous parait bien souvent trop lourd à porter. Merci car en vous lisant nous découvrons que nous sommes tous confrontés à notre chemin de vie pas toujours simple.

Génialissime : Ca m’a permis d’avancer, de faire un grand pas. Je pense, par contre, qu’il faut être prêt intellectuellement pour l’apprécier. Merci M Salomé

« SOURCE : L’art de communiquer en conscience –  Jacques Salomé (Auteur) –  Ivan Amar (Préface) – Paru en juin 2001 – Guide (poche)

Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.