LOUVRE Y ES TU … M’ENTENDS TU – je suis cour Puget avec les quatre captifs dits aussi quatre nations vaincues

 

On est quand même au top à la CHOUETTE on les  amène régulièrement au LOUVRE…!

Aujourd’hui, je t invite à faire comme moi chaque fois que j’emprunte la galerie couverte du passage RICHELIEU…

je fais  du lèche vitre au dessus de la cour Puget…

EH Béé  là ….déception..
Que voyons nous?” disent mes voisines
C’est qui ces personnages en bronze en contre bas

Hé…Vu que la question est posée par des jeunes filles fort “Girondes” …. je me dis qu’elles ne peuvent pas être venues en “vain” de Bordeaux………
et j’explique…
Hé bien voilà dis je ...il s’agit des captifs qui…”

Chacun drague comme il pleut … dans son cœur de pote âgé..!

barre bleue

L’ART ET LA PALETTE AU CHOU
VISITE AU MUSÉE DU LOUVRE-
PAVILLON SCULPTURE

Informations pratiques:
Lieu : EN BAS DE LA COUR PUGET 
Tarif : Pavillon sculpture compris dans le billet
Tous les jours, sauf le mardi, de 9 h à 18 h ,
Renseignements :
    01 40 20 53 17

barre bleue

Les captifs .

Provenant du piédestal de la statue de la place des Victoires, ces captifs représentent les nations vaincues à la paix de Nimègue (1679). L’Espagne, l’Empire, le Brandebourg et la Hollande, exprimant des sentiments différents ressentis lors de leur captivité :

– Révolte
– Espérance,
– Résignation
– Abattement.

Ils proviennent du piédestal de la statue équestre de Louis XIV exécutée par Bosio se trouvant place des Victoires.
Les modèles furent exécutés en 1682. Les trophées de bronze ont été ajoutés en mars 1685.

 L’orientation générale des Captifs vers la droite incite à tourner autour du piédestal dans le sens des aiguilles d’une montre. Desjardins a merveilleusement su diversifier les figures, alternant personnages jeunes et vieux, nus et vêtus, redressés ou fléchis, et variant les postures des jambes et bras.

barre bleue

Quatre nations vaincues

Les Captifs, figures en bronze plus grandes que nature, symbolisent les quatre nations vaincues lors des traités de Nimègue.
Chacun représente un âge de l’homme et un sentiment distinct face à la captivité.

L’ESPAGNE

L’Espagne est un jeune homme imberbe aux longs cheveux fougueux.Le corps nu et redressé, le visage et le regard levés vers le ciel indiquent l’espoir.


L’EMPIRE

L’Empire est un vieillard barbu, vêtu d’une tunique antique.
La tête baissée, son corps ploie sous un abattement résigné.


LA HOLLANDE


La Hollande est un homme encore jeune, aux traits mâles et à la barbe courte.Le corps nu prêt à bondir, l’épaule ramenée en avant dans une attitude de défi et le visage farouche, il se rebelle.


LE BRANDEBOURG

Le Brandebourg est un homme mûr, vêtu comme un barbare antique (à l’instar des Prisonniers Farnèse, marbres antiques très appréciés des artistes).La main étreignant le manteau, l’épaule droite affaissée, le visage contracté expriment la douleur.

Le thème des Captifs est répandu dans l’art romain.
Les trophées que La Feuillade fit ajouter en 1685, casques, boucliers, enseignes, faisceaux, hallebardes, avirons… renforcent l’analogie avec les triomphes antiques.

Sous la Révolution, la statue en bronze doré du roi fut fondue mais les Captifs, perçus comme des victimes du pouvoir absolu, furent épargnés et les chaînes qui les entravaient furent brisées.

Portés au Louvre en 1790, ils furent ensuite placés aux Invalides (1804-1962) puis dans le parc de Sceaux, avant de gagner le Louvre en 1992.

barre bleue

– Si j’avais été là…  je pouvais épater les gamines avec un “Le saviez vous”…. et conclure …



enfin peut être …

 

La paix de Nimègue

La signature du traité de paix de Nimègue aux Pays-Bas marque la fin de la guerre de Hollande qui oppose la France aux Provinces-Unies et à l’Espagne depuis 1672.
Louis XIV obtient de l’Espagne le sud des Pays-Bas, Cambrai, Valenciennes et Maubeuge ainsi que la Franche-Comté.
Le roi de Germanie Léopold Ier reçoit, lui, Philippsburg en échange de Fribourg.

La guerre de HOLLANDE

La guerre de HOLLANDE s’est déroulée de 1672 à 1678.
Elle oppose la France de Louis XIV aux Provinces-Unies, à l’Espagne, à l’empereur du Saint-Empire romain germanique.

La porte Saint-Denis élevée à Paris en 1672 pour célébrer les victoires de Louis XIV sur le Rhin

Le but de Louis XIV est de punir les Provinces-Unies de leur attitude envers la France.

En fait l’Espagne, alliée des Provinces-Unies, au traité de Nimègue, va devoir céder, à la France, la Franche-Comté et des villes en Flandre.

 



Source: wikipedia – you tube – site du Louvre crédit photo le collège victor hugo -paris 

barre bleue

CHOU BLANC
C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :
680

Share Button

1 réflexion sur « LOUVRE Y ES TU … M’ENTENDS TU – je suis cour Puget avec les quatre captifs dits aussi quatre nations vaincues »

  1. Marc

    Je trouve que c’est magnifique. Les lieux qui sont considérés comme des temples de l’histoire sont toujours des merveilles à mon sens. En effet, cela permet de se remémorer le passé et de bien préparer l’avenir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.