TARTINE …. LA VIEILLE TARTINE DES POTES ÂGÉS

 
BLOC NOTE LITTÉRAIRE

par Chou Blanc

LA BD INOXYDABLE


LES ALBUMS DE TARTINE

Nous autres, qui ne savions pas ce que c’était qu’un escabeau  de bibliothèque, avions pourtant nos références propres.
Que les adeptes de grand mère Tartine me suivent dans ce retour dans ses jupes et ses jambes poilues…..

Je vous assure que je ne fais pas de la provocation, ni le mariolle, en  présentant dans cette rubrique littéraire TARTINE MARIOL ma compagne de jeunesse pour qui je garde une profonde estime….

AMBIANCE AMBIANCE …CA VA CHAUFFER…!

Tartine Mariol fut une BD à succès dans les années 50/60 :

« Tartine, de son nom de baptême Matilda Abelarda  fut d’abord créée par Giulio Chierchini en Italie en 1953 (sous le nom de Nonna Abelarda), puis, en France à partir de 1956 où elle connut un immense succès et fit une carrière longue de trois décennies dans les petits formats.

C’est Jean Chapelle, directeur de la SFPI qui traduisit ce nom alambiqué en Tartine Mariol en référence à Martine Carol, actrice alors très populaire.

Âgée de cent-trois ans et doyenne des super-héroïnes, Tartine Mariol est d’une force absolument incroyable. Elle est garde du corps, marâtre et première ministre du roi Toto de Bancarotta.

Cette aïeule à la force herculéenne et à l’énergie sans limite n’ayant peur de rien saura rapidement s’imposer grâce à son sarcasme et ses éternels combats à poings nus contre l’injustice.

Les personnages :
Toto II : Roi de Bancarotta (Fantasia)
Le Duc de la Frite : le méchant qui veut du mal à Toto II.
Renardeau (Volpetto) : jeune homme chez qui Tartine travaille en tant que gouvernante.
Ministre la Bedaine
Le Chat Attila
Le singe Bongo, toujours en train de manger des bananes et qui s’exprime à l’aide de pancartes.

TARTINE  n’a qu’un seul point faible :

Son cor au pied gauche.

Elle vit dans le royaume de Bancarotta dont le roi est le gentil Toto II (Soldino en Italie), une fils adoptif qu’elle protège de son oncle le duc de la Frite.

 

 

 

 

Elle est souvent accompagnée dans ses aventures par une espèce de gorille à casquette nommé Bongo, qui, n’étant pas pourvu de la parole exprime ses opinions à l’aide de pancartes brandies à tours de bras.  »

Dans ses temps libres, Tartine s’occupe à remettre dans le droit chemin les frères Nik et Nok, les deux voyous du royaume.

SOURCES: http://quinquabelle.blogspot.fr/2007/08/tartine-mariol.html

la BD DES ANNEES 50 -60

Tartine Mariol

 

ON TROUVE ENCORE FACILEMENT SUR INTERNET SES ALBUMS A PARTAGER DANS VOS DÉLICATES MISSIONS DE PAPY SISTER

Les publications en France :
A partir de décembre 1956, la Société Française de Presse Illustrée (SFPI) publie Tartine dans Presto et Arc-en-Ciel.
Devant le succès rencontré, Tartine Mariol sera publiée dans de nombreux supports :
Festival Tartine (74 numéros, 1961 à 1973)
Tartinet (198 numéros, 1959 à 1970)
Bimbo
Amigo
Zorro Poche
Gogo Géant
Plusieurs albums seront également édités entre 1970 et 1976 chez MCL.

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.