La collégiale de Saint Gaudens

Compléments alimentaires Ruedesplantes


— NOS  DÉCOUVERTES  POUR CET  ÉTÉ —

La collégiale Saint-Pierre et Saint-Gaudens
Par Chou blanc

 La collégiale Saint-Pierre et Saint-Gaudens

La collégiale Saint-Pierre et Saint-Gaudens est l’église principale de la ville de Saint-Gaudens (Haute-Garonne). C’est un des édifices représentatifs de l’art roman dans cette région. Il est composé d’une nef centrale à cinq travées et de bas côtés surmontés de tribunes voûtées en demi berceau. Le chœur est remarquable; 

L’histoire de Saint Gaudens

Gaudens, jeune berger de 13 ans est persécuté vers le Ve siècle. Ses reliques font très rapidement l’objet d’un culte local et la cité primitive du Mas-Saint-Pierre prend le nom de Saint Gaudens au VIIe siècle.
Une collégiale est alors fondée.
La ville occupe une position d’importance à l’occasion des croisades anti-cathares du début du XIIIe siècle, en accueillant à plusieurs reprises Simon de Montfort.
Le pape Clément V, ancien évêque de Saint Bertrand de Comminges, apporte son soutien au chapitre de Saint Gaudens par sa visite du 13 janvier 1309.
La collégiale souffre des turpitudes des Guerres de Religions au XVIe siècle. Les protestants dévastent la cité en 1569. Les reliques de Saint Gaudens sont alors mises en lieu sûr dans l’église voisine de Mondavezan. Ce n’est que près d’un siècle plus tard que les reliques reviennent à Saint Gaudens, le 30 août 1661.

 

cliquez pour agrandir

Les extérieurs de la collégiale
On pénètre dans la collégiale par un portail gothique situé sur la façade nord.
La façade occidentale est dominée par le clocher à base carrée, percé de baies cintrées géminées

COLLÉGIALE … COLLÉGIALE     QUES A QUO? Explications….
« Vous êtes peut être des puits de science… Mais moi, c’est pas le cas,  je suis tombé dedans quand j’étais petit et je suis noyé depuis…!
D’autant, que je mesure toujours 1m 63 …  jusqu’à quand …? ( avec l’âge je me tasse et je rétrécie…. c’est pour cela que je ne prends plus qu’une douche sur deux…comme ça je n’ai plus qu’une douche à mourir)
je disais donc Wikipédiatre est là….. grâce à Wikipédia, pour venir en aide à tous les petits moribonds hérissons on va y arriver OUI…! …. Les petits nourrissons…. AH quand même NON mais…!
 »

Une collégiale est une église qui a été confiée à un collège de clercs ou chapitre collégial, c’est-à-dire à une réunion de chanoines (de nombre variable selon les lieux) qui se tient ailleurs qu’au siège épiscopal.

Un chanoine (du latin canonicus: règle; et du grec ancien (kanôn), la règle) est un membre du clergé attaché au service d’une église. Au Haut Moyen Âge, le mot pouvait désigner certains membres du personnel laïc des églises. Aujourd’hui, il existe des chanoines religieux (séculiers ou réguliers), des chanoines laïcs et des femmes religieuses régulières (chanoinesses).
le chapitre d’un ordre monastique est l’assemblée des religieux,

abside et absidioles- cliquez pour agrandir

L’abside est divisée horizontalement en deux par une frise de billettes. Les lésènes qui scandent la partie basse sont prolongées par des colonnes engagées dans la partie supérieure. Cette dernière est percée de baies cintrées.
Les deux absidioles sont couronnées par une frise de redents soutenue par des billettes qui sépare le choeur et l’abside.

« Purée…. C’est pas un puits de science ce mec… c’est un gouffre
Là, il m’enterre…. Enfin façon de parler…!
Re-bonjour Wikipédia

Billettes : éléments décoratifs constitués de tronçons de tores assemblés en damier.
Lésène : pilastre plat en légère saillie à l’extérieur de l’édifice, sans base ni chapiteau.
Geminé : fenêtres, arcades, colonnes groupées par deux sans être en contact (souvent séparés par une mince colonne)

TOURELLE -CLIQUEZ POUR AGRANDIRLe chevet est dominé au sud et au nord par des tourelles percées de baies cintrées.

Trois fenêtres cintrées sont également percées dans le mur.

le cloitre l'église et son clocher -cliquez pour agrandir

Le cloître du 12 ème siècle est adossé au côté sud de l’église; il fut démoli en 1807, et reconstitué au 14 ème siècle

Dans le coin nord-ouest un bas-relief représente la tentation du Christ.

La galerie sud a été détruite. La galerie orientale est gothique.

Les galeries ouest et nord sont romanes. Dans la galerie ouest on trouve essentiellement des chapiteaux végétaux.

le chapiteau en bas à gauche représente les apotres CLIQUEZ POUR AGRANDIRDans les galeries on voit quelques chapiteaux historiés (Abel et Caïn, les apôtres, le péché originel). Les arcades cintrées reposent sur des colonnes géminées. Les galeries sont couvertes d’une charpente.
Parmi les chapiteaux de la galerie nord, figure celui des apôtres avec Saint Pierre au centre

L’’intérieur de la collégiale

Le choeœur comporte deux travées droites dotées de tribunes qui s’ouvrent par des baies géminées. Il n’y a pas de réelle discontinuité entre la nef et le chœur, notamment dans le voûtement.

Entre la nef et le chœoeur, on trouve de superbes chapiteaux végétaux et animaux

L’abside, voûtée en cul-de-four, est éclairée par trois baies cintrées.

Elle est surmontée d’une espèce de tribune

Deux absidioles, elles aussi voûtées en cul-de-four, entourent l’abside principale.

La collégiale Saint-Pierre et Saint-Gaudens c’est une étape incontournable avant d’atteindre Saint Bertrand de Comminges tout proche.

SOURCE : Architecture.relig.free.fr – Wikipédia – Photos chou blanc pour la CHOUETTE

Chou blanc a déjà publié en deux volets son carnet de voyage sur  Saint Bertrand de Comminges

Saint Bertrand-de-comminges-le-regal-du-pelerin
Saint-Bertrand-de-comminges-le-cloitre-du-pelerin


Chou Blanc est effectivement magnétiseur - voir son siteRestez svelte 160pxCHOU BLANC

Share Button

1 réflexion sur « La collégiale de Saint Gaudens »

  1. WALTER

    comme toujours on s’instructionne diablement avec tes articles, et on se régale les yeux..ah, les chapiteaux romans ! ouvragés de plantes et d’animaux, quelle merveille ! Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.