Le plagiste et sa bonne étoile

portadaimg.jpg

 

BLOC NOTE

de

Chou Blanc

  Le plagiste et sa bonne étoile

 

Quand les choux du même potager que moi, qui connaissent de longue date mon DON de magnétiseur  m’ont demandé de m’exprimer sur ma vision de la retraite qui allait être la mienne,  je leur ai répondu que je resterai un actif pour “chou lager” les douleurs, les angoisses et les peurs de mes semblables.

Cette mission se résume à un rêve récurrent que j’ai accepté de  confier et de partager en participant à l’aventure de ce site ou le spirituel à un double sens.

Merci à eux de me considérer comme ARAMIS  le 4ème mousquetaire  des potes âgés; et de me permettre, sous la signature de CHOU BLANC, de partager avec ceux qui entendent, quand DIEU le veut, le treizième coup de minuit.

J’espère qu’un jour, d’autres auront la capacité de l’entendre…et m’aideront à rester plagiste de ce rêve qui fonde ma “mission” et que je vous fais partager aujourd’hui…..

Dans mon rêve, les choses sont très claires.

Je me vois sur une plage jonchée de milliers d’étoiles de mer.

Comme vous le savez sans doute, l’étoile de mer mise à sec ,est condamnée à mourir !

Déjà timbré par nature, j’abandonne de temps à autre la philatélie, mon chevalet et mes pinceaux pour marcher sur le sable et prendre dans mes deux mains une, dix, cent étoiles que je remets inlassablement à l’eau le plus loin possible.

Au plein cœoeur de mon action, ma femme m’apparaît en me disant que vu le nombre d’étoiles en danger, mon action ne fait pas une grande différence….!

Je regarde alors l’étoile que je tiens dans les mains à ce moment là et je réponds en la remettant à flot « pour celle là au moins ça fait une sacré différence »

Ça doit être cela : être né sous une bonne étoile.

Portez vous tous bien…. ! ou venez à la plage avec moi….

Je crois bien connaitre le plagiste….. !

 MAUVAISES NOUVELLES  ……
MES CAMARADES SONT ENCORE MENACÉES

Une étoile Pistaster ochraceus, en Colombie britannique (ouest du Canada). (DARRYL LENIUK / TIPS / AFP)

Des étoiles de mer s’arrachent les bras pour mourir
Une mystérieuse maladie les tue par millions, le long de la côte ouest de l’Amérique du Nord.
Leurs bras se nouent avant de partir chacun dans une direction différente. Des millions d’étoiles de mer meurent d’une mystérieuse maladie sur la côte ouest de l’Amérique du Nord, de l’Alaska au sud de la Californie

Recevez mon meilleur Chouvenir

Chou Blanc est effectivement magnetiseur - Voir son site... Chou blanc

portadaimg.jpg
207
Vous pouvez partager avec CHOU BLANC son bloc note et  les histoires extraordinaires dans la rubrique

La mémoire de mes mains

catégorie “chouette des clochers”.

 

Share Button

2 réflexions sur « Le plagiste et sa bonne étoile »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.