Archives quotidiennes :

LADY LADINDE: LES POTES AGÉS TROUVENT QUE C’EST LA FIN DES HARICOTS

dindeBLOC NOTE LADY LADINDEBloc note
de LADY LADINDE
 »
Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

barre grenat

AUJOURD’HUI : C’EST LA FIN DES HARICOTS

 » Il faut toujours faire de son mieux, même si ça ne rapporte que des haricots. »  Jean Dutourd


– LADY LADINE … Elle mélange tout et  pense que les haricots fins ont, du fait de la crise, le cul par dessus tête
et que de ce fait  »
C’EST LA FIN DES HARICOTS« 

dindePrécisez…médisants ! Si c’est pas malheureux d’entre ces deux cocos là …!
Me faire passer d’entrée pour une coupeuses de fils en quatre
– Ils ont du voir qu’aujourd’hui je n’étais pas en jambes…. j’ai les pilons meurtris …! C’est vrai que je devrai retrouver une ligne haricots verts sinon pour les fêtes,   je risque d’être classée prioritaire et sélectionnée par le père DODU

– ALORS EXPLIQUONS LUI :
La fin des haricots c’est…… la fin de tout.
La perte complète d’espoir.

Voilà une expression récente, son origine réelle reste assez obscure et  les explications généralement proposées ne sont pas légion pour autant.

Souvenirs d’internats et de pensionnats

La première hypothèse explication est en rapport direct avec une pénurie de nourriture.
Au siècle dernier, les élèves des internats se voyaient distribuer des haricots, aliment bon marché par excellence, en période de vaches maigres et quand on ne savait plus quoi leur donner à manger.
En effet, le haricot était considéré comme un aliment de base, voire médiocre. Quand il n’y avait même plus de haricots à manger, c’était la fin de tout. C’est de là que provient l’expression « C’est la fin des haricots » que l’on emploie quand on veut signifier que « c’est la fin du monde », souvent de façon ironique.

Manque de vivre sur les bateaux.. Le tour du monde c’est long ….

Au XVIIIe siècle sur les navires, la gestion des vivres prescrivait la consommation dans l’ordre suivant :

SEXTANT

Sextant fabriqué entre 1820 et 1860 par la firme londonienne Spencer, Browning & Rust, exposé au U.S. Geological Survey museum. © USGS

1.    Produits frais et animaux vivants.
2.   
Biscuits de mer des salés et fumés.
3.   
Jambon et haricots finissaient la cambuse.
(endroit du bateau où sont conservés les vivres)
La fin des haricots
représentait donc la famine

Le cap Fayot marquait la limite des vivres….. et le moment de fayoter

On disait donc dans la marine de France qu’on doublait le cap fayot quand il n’y avait plus de provisions fraîches et qu’on en était réduit à vivre de biscuits secs et de fayots.
Le terme Fayot signifie en effet un haricot sec mais aussi un militaire de carrière. Fayot, et son dérivé fayoter, dans le sens de faire du zèle, viendrait de la conduite de certains marins pour être mieux servis en fayots durant les périodes de restriction de vivres.

Quand toutes les provisions fraiches étaient consommées, les marins naviguaient « sous le Cap Fayot » et quand même les légumes secs commençaient à manquer, c’était la fin des haricots.

 

C’est la fin des haricots ou la fin du héricot de mouton??

Certains feraient dériver le terme « haricot » de la recette du « hericot de mouton », un râgout de viandes, pommes de terre et de navets dans lequel furent incorporer des fèves de haricots pour remplacer d’autres légumes manquants.

barre grenat

–  » Allez .. laisse les Chérie on rentre à la ferme…
I
ls n’y connaissent rien  !  l’explication la voici :

Lors des soirées passées en famille à la ferme, les mises des jeux de société ne se faisaient pas avec de l’argent, et encore moins avec des grains de maïs trop précieux pour nous …… mais avec des choses diverses dont des haricots secs.
Quand un joueur n’avait plus de haricots, c’était donc la fin de la partie et il allait se coucher comme les poules .

TOUS DES BOEUFS ET TOUT  FAUX CET ARTICLE
car dans le SUD On dit  » C’est la fin des figues »

barre grenat


dindeLADY LADINDE retour sur la rubrique du même tabac
« La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours« 

RETRO : C’est du même tabac…..
353

Share Button