Archives quotidiennes :

UN JOUR LARA … Ce jour est là, la voix de John William ravit déjà les anges..!


BLOC DE MARBRE
par WIKI

 

Le chanteur John William nous a quitté le 09 janvier 2011…

HOMMAGE


Décès du chanteur John William

AFP
09/01/2011 | Mise à jour : 21:20 –
SOURCES : pluslefigaro.fr et http://jean-marc-paillot.e-monsite.com/

Le chanteur franco-ivoirien John William, interprète de La Chanson de Lara du film Le Docteur Jivago, est mort hier soir à Antibes (sud-est de la France) à l’âge de 88 ans, a annoncé ce soir sa fille Maya.

CE QU’ILS EN DISENT :
Extrait – Zoazig11-  “Tristesse. Mais il va ravir les anges après avoir ravi les hommes. Sa merveilleuse voix qui a bercée mon enfance et ma jeunesse, ses chansons de films qui restent à jamais gravées dans nos mémoires à tous. Un grand!

Condoléances à ses proches, ses descendants peuvent être fiers d’avoir eu un tel ascendant, un tel papa. Un brave homme doté d’une voix incomparable. Repose en paix là-haut John William et surtout continue à chanter pour ceux que tu rejoins      UN JOUR LARA”



.
Après avoir remporté en 1952 le grand prix d’interprétation de Deauville (ouest de la France) pour la chanson “Je suis un nègre”,  je suis un nègre
ce chanteur à la voix chaude et grave s’était fait connaître avec “Si toi aussi, tu m’abandonnes”, la chanson du film “le train sifflera trois fois”.

.
L’interprétation des bandes son de La Grande Evasion  la grande évasion instrumental -
et du Jour le plus long le jour le plus long -instrumental piano bar
sont aussi au nombre de ses succès.
A partir de 1968, il a quitté progressivement les planches de music-hall pour se produire dans les églises, passant de la chanson profane à ce qu’il appelle le “modern spiritual”.
CE QU’ILS EN DISENT :

Extrait – Leroico – “j’ai un immense souvenir de l’avoir entendu chanter dans une petite chapelle dans le Lyonnais, Dieu va pouvoir l’écouter maintenant lui aussi……..”.




De son vrai nom Ernest Armand Huss, né en 1922 en Côte d’Ivoire d’un père alsacien et d’une mère ivoirienne dont il avait été séparé très jeune, John William avait grandi en France et connu la déportation de mars 1944 à mai 1945 au camp de Neuengamme en Allemagne, après avoir été mis en cause dans un sabotage.”
.

La découverte qui devait changer toute ma vie, je la fis un soir dans l’obscurité d’un cachot. Alors que nous étions en plein spleen, l’un de nous proposa que chacun chante une chanson pour rompre le silence, a-t-il raconté bien plus tard.
Tous lui prédisent alors une carrière de chanteur.
Sorti de l’enfer des camps, il prend des cours de chant et débute dans les cinémas et cabarets.
.
Écoutez ses plus grands succès

Découvrez la playlist john william avec John William CE QU’ILS EN DISENT :
Extrait –Verveine – Nous avons tous chanté la “chanson de Lara”, et le train a sifflé des milliers de fois dans nos mémoires, John William, une légende et une voix d’or !

Qui ne l’a pas écouté chanter Ol’man river ?
Voici les paroles ……………….Mississipi (Ol’ man river)

Tout le long, le long du Mississippi
Nous travaillons le jour et la nuit
Sous les yeux sévères de l’homme blanc
Nous faisons un labeur accablant
Nous traînons, coltinons De lourds fardeaux sur notre dos
Pauvre noir fais ton devoir
Subis ton sort jusqu’à la mort
Tout le long, le long du Mississippi
Nous travaillons le jour et la nuit
Et il nous faudra toujours travailler
Jusqu’au jour du jugement dernier
Je voudrais quitter le Mississippi
M’évader de ce travail maudit
M’endormir sans souci du lendemain
Sur les bords embaumés du Jourdain
Fleuve éternel roulant sous le ciel
Si tu nous disais tout ce que tu sais
Nous en saurions trop, Tu roules sans dire un mot !
Et les pauvres gens, les bons, les méchants
Les arbres, les fleurs, les rires, les pleurs
Tout meurt tour à tour
Mais toi tu roules toujours
Vous et moi je sais pourquoi
Nous peinons, nous luttons, nous souffrons
Sans espoir et sans savoir
Si ce labeur cruel nous vaudra le ciel
Mississippi, vieux Mississippi Toi tu le sais bien
Mais tu n’en dis rien
Sous le firmament, tu roules éternellement”…
En route pour un moment d’émotion ! mississipi - Old Man River
CE QU’ILS EN DISENT :
Extrait –Myosotis – “Une jolie voix qui se tait à jamais, mais qui à bercée nos années de ses douces mélodies …si toi aussi tu m’abandonnes …enfin toutes ….Sans oublier Thierry la fronde, le robin des bois des potes âgés qui passait en feuilleton à l’ORTF – la télé de l’époque.”
THIERRY LA FRONDE

 




 

John William qui avait effectué en 2005 une tournée d’adieu en Martinique avait été fait chevalier de la légion d’honneur à la fin de cette année 2005.

 

Cet artiste unique, blessé par la vie, a décuplé sa force, sa foi, son courage et son humanisme ! Innovateur, respectueux des êtres et des races, il est un homme de mémoire, de vécu.

Il a su, tout au long de son parcours, exprimer, à la fois la gravité de la vie et la tendresse de l’amour.

Son l’originalité populaire et sa sublime voix pleine d’émotions et de pensées donnent assurément un aperçu étonnant de cette formidable carrière !…
Injustement oubliée !…


Cet artiste exceptionnel, mérite qu’on l’écoute !!
Ce que nous faisons avec d’autres depuis des dizaines d’années…
Continuons ses chansons sont éternelles et son brillant interprète leur reste immortellement  attaché.



1703

Share Button