Hier, lors d’une nuit d’été …. dans le patio de l’amour

BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par Chou Blanc

Poésie et sentiments

logo poésie smallHier, la nuit d’été, qui nous prêtait ses voiles,

Victor Hugo – Poème complet 


Musique d’ambiance

nuit d'été 1Dans cette nuit d’été, je t’attendais pour un souper en amoureux  La présence de l’eau  que le poisson timidement laissait jaillir de sa gueule me faisait craindre qu’il rafraichisse par sa fraicheur la chaleur de mon amour.
Je m’adressais alors à la  végétation, pour qu’elle ne vienne pas, elle aussi, apporter une note de fraicheur dans cette chaude fin de  journée d’été.

J’étais maladroit dans ma tête comme je l’étais dans mon cœur … et surement dans mes actes … en ayant transformé mon patio en havre de paix que seul le chant tardif d’un oiseau venait troubler ce soir là…!

Oui, je t’attendais…! En espérant ne pas  te voir arriver avant que j’ai trouvé avec quels mots, je pourrais te le dire … l’oiseau me laisserait il parler de toi …? aussi bien que les poètes le firent de leur bien aimée…?
nuit d'été 2Que j’étais maladroit assis ici à t’attendre…
Que j’étais maladroit dans mon cœur et dans mon âme pour me trouver si sot … loin des mots justes qui devraient te toucher…!
Bon Dieu qu’il est difficile de dire …
« Je t’aime »….

Soudain, j’entendis dans ma tête les mots qui me manquaient…!

« Hier, la nuit d’été, qui nous prêtait ses voiles,
Était digne de toi, tant elle avait d’étoiles !
Tant son calme était frais ! tant son souffle était doux !
Tant elle éteignait bien ses rumeurs apaisées !
Tant elle répandait d’amoureuses rosées
Sur les fleurs et sur nous !
 »

nuit d'été 3

« Tais toi »  dis je à l’oiseau…… lui, il sait dire les choses… à cause de toi, j’ai perdu un morceau peut être  l’essentiel… !

Une autre voix s’éleva dans ma tête …
 «Écoute !  Il parle toujours  … C’est du Victor Hugo »

Et la voix redevint audible

« Et je bénissais Dieu, dont la grâce infinie
Sur la nuit et sur toi jeta tant d’harmonie,
Qui, pour me rendre calme et pour me rendre heureux,
Vous fit, la nuit et toi, si belles et si pures,
Si pleines de rayons, de parfums, de murmures,
Si douces toutes deux !

Oh oui, bénissons Dieu dans notre foi profonde !
C’est lui qui fit ton âme et qui créa le monde !
Lui qui charme mon cœur ! Lui qui ravit mes yeux !
C’est lui que je retrouve au fond de tout mystère !
C’est lui qui fait briller ton regard sur la terre
Comme l’étoile aux cieux ! »

nuit d'été 4Et je m’entendis répéter

– « Cette nuit d’été, qui me prêtera ses voiles,
sera digne de toi, tant elle aura d’étoiles ! »

– « Réveille-toi chéri…. Pardon d’être en retard ce soir…. Tu parles en dormant ….?
Mais continue….!
C’est beau ce que tu me racontes là …. »

C’est ce soir là, que je lui ai dit « Je t’aime »  et ni le poisson, ni l’oiseau, ni le bruit du vent dans les feuilles de laurier ne réussirent à étouffer mes mots …

C’était il y a bien longtemps ma mie… ! Le poisson coule toujours … Un oiseau chante encore au milieu du vent dans les branches du laurier ….. C’est dans ce même patio, dans une nuit d’été que l’autre soir j’étais heureux d’entendre, dans mes oreilles vieillissantes, le doux son de ta voix qui déclamait pour moi …..
«  Comme dans cette nuit d’été qui nous prêta ses voiles
Pour être digne de toi,  j’ai été pour la vie ton étoile » 

 

Chou Blanc est effectivement magnétiseurCHOU BLANC

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.