INFO DU 18 08 2013 LE CHOURIANT – SAINT HELENE ET LE CONCERT DE CORS DES ALPES

  

RECORD DU PLUS GRAND CONCERT DE CORS DES ALPES
Par Europe1.fr avec AFP Publié le 17 août 2013 à 17h14

 Le record du monde du plus grand concert de cor des Alpes été battu samedi, avec 508 cors.

Le record du monde du plus grand concert de cor des Alpes a été battu samedi sur le Gornergrat, dans les Alpes suisses, près de Zermatt, avec un ensemble de 508 cors. L’orchestre de 508 musiciens a interprété en première mondiale le morceau “Uf em Gornergrat” (“Sur le Gornergrat”), selon l’agence suisse ATS. Le record, réalisé à 3.089 mètres d’altitue, a été authentifié par l’ancien ministre suisse Adolf Ogi. Par ailleurs, un musicien a utilisé durant la représentation le plus long cor des Alpes jouable au monde. Avec ses 64 notes naturelles, cet instrument de quatorze mètres requiert une technique respiratoire spéciale.

Pour parachever l’évènement, 26 lanceurs de drapeaux, autre spécialité suisse, se sont chargés d’animer la manifestation sur le plan visuel. Le précédent record mondial datait de 2009. Cette année-là, toujours au Gornergrat, un concert avait été donné par 366 instrumentistes

 

minilogo chouriant

JE CROIS QU’IL FAUT LE VOIR POUR LE CROIRE…VIDÉO SAINT THOMAS

SAINTE HÉLÈNE 18 AOUT
Sainte Hélène est impératrice romaine, mère de Constantin. Elle est morte en 329.

Hélène et Contantin tenant la vraie croixD’origine grecque puisque née en Bithynie vers 247, Hélène était le fille d’un garçon d’écurie. Devenue concubine du tribun  Constance Chlore, elle en eut un fils, Constantin, puis fut répudiée et exilée à Trèves quand Constance Chlore devint César. Mais lorsque son  fils fut porté au trône impérial de Rome par ses légions stationnées en Gaule sous le nom de Constantin, le nouvel empereur (306 à 337) ne cessa de combler d’honneurs sa mère et la fit venir à Rome, lui construisant un palais magnifique, lui conférant des monnaies frappées à son effigie…

Elle ne devint chrétienne qu’après la conversion de son fils et une seconde vie commença. Elle avait près de 80 ans lorsqu’elle entreprit un voyage en Palestine où elle voulait  recueillir des reliques de la Passion du Christ et elle pensa découvrir les restes de la vraie croix.  Elle entreprit la construction des basiliques du Saint-Sépulcre et de Bethléem. Morte à Nicomédie au retour de la Terre Sainte en 329, elle fut transportée à Rome où l’on voit encore au Vatican le sarcophage de porphyre qui contient ses reliques.

http://unjourunsaint.hautetfort.com/images/thumb_heleneco.jpg

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.