INFO DU 08 08 2013 – LE CHOURIANT – SAINT DOMINIQUE ET ET LE MALAISE JULIETTE GRECO

SAINT DOMINIQUE DE GUZMAN
Fondateur de l’Ordre des Frères prêcheurs (✝ 1221)

Le troisième fils de Félix de Guzman était un curieux étudiant à l’Université de Palencia en Espagne. La famine désolant la ville, il vendait ses livres pour secourir les pauvres. Tout saint Dominique est inscrit dans ce geste : étudier est une bonne chose, mais le souci des hommes est premier. Il accompagne son évêque Diègue en voyage et c’est en traversant le midi de la France que tous deux sont frappés par les ravages de l’hérésie des cathares. Diègue et Dominique vont à Rome et obtiennent du pape Innocent III la mission de parcourir, avec quelques compagnons, les régions infectées et d’y prêcher l’Evangile par la parole et par l’exemple.

La pauvreté évangélique et l’entrain joyeux caractérisent ces prédicateurs. Ils vont deux par deux, prêchant et mendiant leur nourriture.

Saint Dominique s’appuie sur la prière du monastère de Prouilhe, près de Fanjeaux, où il a rassemblé quelques “parfaites” cathares converties.

Afin de poursuivre et étendre son oeuvre de prédication, il réunit ses premiers compagnons dans un couvent de Toulouse dans le même souci de radicale pauvreté.

Le pape Honorius III approuve en 1216 son oeuvre qui devient l’Ordre des Frères prêcheurs. Dès l’année suivante, ils les dispersent dans toute l’Europe afin d’y fonder des couvents.

Il meurt d’épuisement à Bologne.

RAMATUELLE : MALAISE DE JULIETTE GRECO
France 08/08/2013 – 10:02

La chanteuse-interprète Juliette Gréco, âgée de 86 ans, a été prise mercredi soir d’un court malaise au milieu d’un concert au Festival de Ramatuelle donné dans une chaleur étouffante, ont indiqué jeudi les organisateurs.

Après une heure de concert au côté de son époux pianiste Gérard Jouannest, Juliette Gréco a eu “un coup de chaleur” vers 22h30 et a dû rentrer chez elle se reposer, a précisé la directrice du festival Jacqueline Franjou.

 La chanteuse a dû s’asseoir sur une chaise et a été immédiatement rejointe par sa fille Laurence.

 Examinée par un médecin, elle est revenue sur scène après une pause d’un quart d’heure pour dire au revoir aux mille spectateurs venus l’écouter.

“Elle a reçu une formidable ovation et le public ému est resté pour la voir repartir en voiture” en direction de sa maison de Ramatuelle, a souligné Mme Franjou.

 

minilogo chouriant

Ils ont eu raison de venir t’entendre chanter car c’est un moment rare même la chaleur était venue de tous pays

m^me pour une chanson ça vaut le déplacement…bon retablissment de la part des potes âgés qui souffre aussi de la chaleur

nous t’écoutons… nous savions que tu n’avais plus 20 ans

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.