Archives quotidiennes :

INFO DU 07 08 2013 – LE CHOURIANT – LES SENS OU L’ESSENCE

LES PRIX A LA POMPE ONT LEGEREMENT REMONTE
Par Europe1.fr avec AFP Publié le 6 août 2013 à 13h29

Les prix à la pompe ont remonté d’environ un centime la semaine dernière après en avoir perdu environ deux la semaine précédente, selon les relevés officiels du ministère de l’Energie. Carburant de très loin le plus consommé en France (plus de 80% du marché) le gazole, qui était redescendu à 1.3344 euro du litre, est remonté à 1,3431 euro lors de la semaine achevée vendredi, soit 0,9 centime de plus. L’essence sans plomb 95 a augmenté à 1,5456 euro par litre, contre 1,5312 euro la semaine précédente, selon les relevés de la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC), soit 1,4 centime en plus.

minilogo chouriant

Le prix de l’essence augmente moi je m’en fiche j’en fais toujours pour 40€… !

Ce qui est intéressant c’est le point de vue des femmes sur » les sens »

SAINT GAËTAN 7 AOUT
Saint Gaétan de Thiene est un prêtre fondateur des Théatins, mort en 1547.

L’histoire de Gaétan de Thiene est celle d’un réformateur catholique, contemporain de Luther. Issu d’une riche famille, il fut secrétaire à la cour des papes Jules II et Léon X, ce n’était pas un lieu très évangélique. Puis il abandonna sa charge, dépensa son héritage à soigner la misère en Italie du Nord. Ensuite il fonda avec son ami Jean-Pierre Carafa, le futur pape Paul IV, un institut de prêtres qui devaient mener comme lui, une vie pauvre et austère. Ils s’engageaient à ne pas mendier pour eux, à soigner les malades, à répandre l’usage des sacrements parmi les laïcs et à ramener le clergé à ses devoirs. Programme nouveau pour l’époque, on donna à cette compagnie le nom du fondateur, ce sont les Théatins.
Gaétan est mort à Naples le 7 août 1547

Share Button

Le mercredi du petit navire

VIVE LES VACANCES LE MERCREDI RESTE LE JOUR DES CHOUPINETS ET DES CHOUPINETTES

– « A noter que Chou Fleur ayant droit à ses vacances comme vous, la formule change…. Elle s’appelle
« PAS SAGE INTERDIT » et sera assurée à tour de rôle par les rédacteurs de la Chouette…
ou par des petites stagiaires….. et seulement ceux qui sont sage pourront la voir
 »

Aujourd’hui, PAS SAGE INTERDIT à PAPY SONG qui avec toi, chérira la mer…et les voiliers…!

Le Belem est le dernier des grands voiliers de commerce français du XIXème siècle encore en navigation. Il sert aujourd’hui de navire école.  Exposition

Homme libre, toujours, tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer
(Poème de C. Baudelaire – Tu chériras la mer)
.

—  PAPY SONG RADIO BLEU MARINE —

La Marie-Joseph

   MUSIQUE D’AMBIANCE

La Marie-Josephe

Ça nous a pris trois mois complets
Pour découvrir quels étaient ses projets
Quand le père nous l’a dit, c’était trop beau
Pour les vacances nous avions un bateau.

D’un bond d’un seul et sans hésitation
On s’documente sur la navigation
En moins d’huit jours nous fûmes persuadés
Qu’la mer pour nous n’aurait plus de secrets.

Refrain:
Encore heureux qu’il ait fait beau
Et qu’la Marie-Joseph soit un bon bateau
Encore heureux qu’il ait fait beau
Et qu’la Marie-Joseph soit un bon bateau.

Le père alors fit preuve d’autorité
– J’suis ingénieur, laissez-moi commander
D’vant le résultat on lui a suggéré
Qu’un vrai marin vienne nous accompagner
Encore heureux

Alors j’ai dit : j’vais prendre la direction
Ancien marin, j’sais la navigation
J’commence à croire qu’c’était prématuré
Faut pas confondre « guitare » et « naviguer ».

Encore heureux qu’il ait fait beau
Qu’il ait fait beau, qu’il ait fait beau
Encore heureux, encore heureux
Qu’la Marie-Joseph soit un bon bateau.

Au bout d’trois heures de notre exhibition
L’un d’nous se r’lève avec stupéfaction
Car on s’était pas beaucoup déplacé
Rapport à l’ancre qu’on n’avait pas r’ montée.
Encore heureux

Côté jeunes filles, c’était pas mal
Ça nous a coûté l’écoute de grand-voile
En la coupant Suzon dit : Je m’rappelle
Qu’un d’mes louv’teaux voulait de la ficelle.

Encore heureux qu’il ait fait beau
Qu’il ait fait beau, qu’il ait fait beau
Encore heureux, encore heureux
Qu’la Marie-Joseph soit un bon bateau.

Pour la deuxième fallait pas la laisser
Toucher la barre ou même s’en approcher
Car en moins d’deux on était vent debout
J’aime tant l’expression, disait-elle, pas vous ?
Encore heureux

Quand finalement on a pu réparer
Alors on s’est décidé à rentrer
Mais on n’a jamais trouvé l’appontement
Car à minuit on n’y voit pas tellement.
Encore heureux

On dit: « Maussade comme un marin breton »
Moi j’peux vous dire qu’c’est pas mon impression
Car tous les gars du côté d’Noirmoutier
Ne sont pas prêts d’s’arrêter d’rigoler.

( … turlute… )  


Paroles et musique: Stéphane Golmann (1949)
Interprètes: Les Frères Jacques
.
.

—–  COUP DE CŒUR DE PAPY SONG —–

 

 ALain Barrière  –  Marie Joconde

 

 
——-  LE  JEU
DU TIRLIPOTE —–
.

LE  VERBE CACHÉ
.

– INDICES DU  TIRLIPOTE :
« – Peut on TIRLIPOTER avec les rédacteurs de LA CHOUETTE ?           OUI
mais c’est mamie vigie qui peut refuser …question de pudeur »
– Doit on se dénuder pour TRILIPOTER ?                          OUI
Mais partiellement….Personne ne voit Mamie VIGIE dans un remake d’histoire d’ « O »

– Prenons nous du plaisir à TIRLIPOTER ?                OUI
C’est le cas et encore plus quand « CA TIRLIPOTE »
– Peut on TIRLIPOTER à toute heure                              OUI
Mais prudence quand même pour TIRLIPOTER après le repas
– Y a t il un risque à TIRLIPOTER                                 OUI

OUI si on ne sait pas assez TIRLIPOTER
– Peut on TIRLIPOTER EN MER                                     OUI
Peut on TIRLIPOTER dans sa maison                      OUI
mais dans la bonne  pièce

Il va couler bientôt …..!     
le verbe caché :  NAGERNous  attendons  vos propositions……et vos bouées..!

—  PAPY SONG et Arthrur Rimbaud–
J’étais insoucieux de tous les équipages,
Porteur de blés flamands ou de cotons anglais.
Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages,
Les Fleuves m’ont laissé descendre où je voulais.

Dans les clapotements furieux des marées,
Moi, l’autre hiver, plus sourd que les cerveaux d’enfants,
Je courus ! Et les Péninsules démarrées
N’ont pas subi tohu-bohu plus triomphants.

La tempête a béni mes éveils maritimes.
Plus léger qu’un bouchon j’ai dansé sur les flots
Qu’on appelle rouleurs éternels de victimes,
Dix nuits, sans regretter l’œil niais des falots !

Le bateau ivre…Arthur Rimbaud.

« BRAVO PAPY…!  Tu as assuré le coup avec ce voilier…. il est SUPERRR »
.
Hasta luego amigo Papy song.

 

PAPY SONG

971- 1197

Share Button