INFO DU 22 07 2013 – LE CHOURIANT – VISSEZ VISSEZ LUI UN CERVEAU S’IL LE FAUT ….

4 JOURS DE PERMIS, FLASHE A 191KM/H
Faits divers 21/07/2013 – 15:04

Un jeune homme a été flashé à 191 km/h dimanche matin à à hauteur de Limendous, dans les Pyrénées-Atlantiques. Rien d’extraordinaire, sauf que le contrevenant avait son permis depuis quatre jours seulement, rapporte Sud-Ouest dimanche. Le jeune conducteur s’est immédiatement vu retirer non pas son permis mais son attestation temporaire dans l’attente du permis de conduire.

minilogo chouriant

VISSEZ LUI UN CERVEAU….. ENCORE QUE…?

logo du sthilCe petit champion appuie de trop … non pas sur le champignon, mais sur une trompette de la mort … c’est le plus vénéneux des champignons… Ma Germaine qui fait toujours dans la dentelle du fonds du puits me crie..( Ben oui je suis sourd…. !  – Eh oui … je suis pas un génie ..pooovre con de Chou vert)

” Faut lui retirer le permis à vie … et lui donner un permis à vis…!”

Avouez qu’elle a le sens de la formule ma Germaine… !
Elle les visserait tous… !
Elle voudrait d’ailleurs créer  un parti du STHIL
( c’est des visseuses et perceuses thermiques)
Elle dit ça va chauffer… et le STHIL ça a de la classe …
et leur logo… !
Il vous visse pas …
il vous scotche… !

Ps: Sur le logo c’est pas ma Germaine… Heureusement sinon, je me ruinerai en VIAGRA

SAINTE MARIE MADELEINE  – 22 JUILLET
Marie-Madeleine est un
personnage des Évangiles,
une disciple du Christ.

Son nom est Marie de Magdala, une ville du lac de Tibériade.
Dans l’évangile selon Luc, Jésus la guérit en la libérant de démons, puis elle suit le Christ et ses apôtres.
Elle est selon Matthieu, Luc  et Jean le témoin privilégié de la résurrection. Mais en Occident cette Marie de Magdala est assez vite assimilée avec Marie de Béthanie, la soeur de Lazare et de Marthe et avec la pécheresse sans nom, qui verse du parfum sur les pieds de Jésus lors d’un banquet chez Simon. Le personnage devient alors la femme la plus citée dans les évangiles.

minilogo chouriant

Gregor Erhart Sainte Marie-Madeleine détail Début du XVIe siècleLorsqu’elle est représentée en dehors des scènes de l’évangile, Marie Madeleine est à la fois la séductrice et la femme repentie, une figure de l’amour dans ses deux dimensions d’eros et d’agapê.
Les longs cheveux défaits en sont le signe.

Elle est aussi un personnage d’évangiles apocryphes (textes tardifs non reconnus par les Eglises), dont celui de Philippe qui lui prête des rapports amoureux avec Jésus.
Enfin il existe des légendes sur sa vie après la mort-résurrection du Christ, dont celle de sa venue et de sa mort en Provence avec Marthe et Lazare, ou d’autre femmes des évangiles (mais pour les Orientaux, elle meurt à Ephèse).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.