INFO DU JOUR 22 04 2013 – LE CHOURIANT

barre bleue

RECORD D’IMPOPULARITE POUR FRANÇOIS HOLLANDE, SELON IFOP
PARIS (Reuters)

– Trois Français sur quatre seraient mécontents de François Hollande, seulement 11 mois après son arrivée à l’Elysée, ce qui constitue un record sous la Ve République, indique un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche (JDD).

Sur 1.875 personnes interrogées du 11 au 19 avril, 74% se disent mécontentes du président de la République (six points de plus que dans la précédente enquête) contre 25% de sondés satisfaits (-6 points).

Selon l’analyste Jean-Luc Parodi, du centre de recherche de l’Institut de sciences politiques de Paris (Cevipof), c’est “le record absolu de la Ve République”.

“Jamais depuis 1958 et la création du baromètre Ifop un président n’avait enregistré un tel niveau de mécontents”, écrit-il dans le JDD. “Jacques Chirac, en juin 2006, n’en avait compté que 70%, et Nicolas Sarkozy, en avril 2011, que 72%.”

Avec 67% de mécontents (+6 points) et 30% de satisfaits (-6), le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, établit aussi un record d’insatisfaction, souligne Jean-Luc Parodi.

COMMENTAIRE DU CHOURIANT
FLAMBY PREND UN BIDE

aux marches du palais1

Purée…. je crois qu’ils iraient plus vite à compter ceux qui sont contents
De MAI 2012  à  MAI 2013 on peut dire comme Dario Moreno :

Mai qué, mai qué, mais qu´est-ce que c´est?
Une histoire de tous les jours
Mai qué, mai qué, mais qu´est-ce que c´est?
Peut-être la fin d´un amour

barre bleue

SAINT ALEXANDRE (✝ 177)

Martyr avec Epipode à Lyon en177.

Deux jeunes chrétiens qui avaient échappé au carnage dont fut victime saint Pothin, leur évêque. Saint Epipode fut décapité et saint Alexandre crucifié. (le vitrail les montre ensemble)

Les martyrs furent nombreux à Lyon en 177, les plus célèbres sont l’évêque Pothin et la jeune Blandine.

Voici un extrait du texte de l’Histoire ecclésiastique d’Eusèbe de Césarée.

« La fête solennelle du pays – elle est très fréquentée et l’on y vient de toutes les nations – ayant commencé de se tenir, le gouverneur fit avancer les bienheureux au tribunal d’une manière théâtrale, pour les donner en spectacle aux foules. Il les interrogea donc à nouveau. À ceux qui lui semblèrent posséder le droit de cité romaine, il fit couper la tête; les autres, il les envoya aux bêtes. »

« Pendant qu’on les interrogeait, un certain Alexandre, Phrygien de race, médecin de profession, établi depuis plusieurs années dans les Gaules, connu de presque tous, – se tenait debout auprès du tribunal et par signes les exhortait à la confession »

Cet Alexandre est vite repéré, arrêté et exécuté avec Epipode « Les corps des martyrs furent donc exposés et laissés en plein air durant six jours ; ensuite, ils furent brûlés et réduits en cendres par les pervers qui les jetèrent dans le fleuve du Rhône ».

Selon une autre version :  Deux jours après la passion de son ami saint Épipode, Alexandre il fut retiré de sa prison, déchiré sur tout le corps et enfin attaché en croix, où il rendit l’esprit

 COMMENTAIRE DU CHOURIANT

Les versions sur les conditions de sa mort divergent en fait peu importe… la fin est la même.
Aussi dramatique que soit la perspective de la mort et même si vous êtes sûr qu’on va vous dérouler le tapis rouge là haut…..C’est pas une chose à faire
Comme disait jean Yanne : « Mourir c’est la dernière chose à faire »

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.