Larme déracinée

Notre pote Luc vient de partir dans l’autre potager. Ce qui  nous attriste, c’est de voir une bonne graine pleine d’humour partir dans les premiers jours de printemps
Le Bon Dieu doit aimer bien rire pour rapatrier si vite les humoristes…

                     Arbre sculpture dont la chevelure s’érige vers le ciel

« J’ai cherché sur le web un arbre déraciné qui ait de la « gueule » voilà celui que j’ai trouvé en premier..!
On y vois même l’’oeil du temps qui nous fixe ! oui, sous la petite branche touchant celle qui repose sur le sol…….l’avez vous vu vous aussi ?

Exact, vous avez bien vu, il y a comme un visage enterré dont on ne perçoit que le regard et le front…..!

« Même en partant tu me fais un dernier clin d’oeil »

A Luc qui est passé dans ma vie

J’’aimais ta voix, j’aimais ton rire
Jamais plus ta voix, jamais plus ton rire

J’’aimais ta joie, j’aimais tes histoires
Jamais plus ta joie, jamais plus tes histoires

J’’aimais ta fraternité, j’aimais ton humanité
Jamais plus ta fraternité, jamais plus ton humanité

J’’aimais que tu me parles de moi, j’aimais que tu me parles de toi
Jamais nous ne reparlerons ensemble, ni de toi, ni de moi

J’’aimais que tu prononces mon prénom à moi
Jamais personne ne le prononcera comme toi

J’’aimais te donner mon amitié,
Jamais on ne reprendra notre amitié

J’’aimais te tendre ma main pour te rendre heureux
Jamais je n’aurais du oublier que j’en avais deux


Chou blanc

CHOU BLANCA + l’ami….)

 

Share Button

1 réflexion sur « Larme déracinée »

  1. LE TECKEL

    A LUC
    Aimable, agréable, toujours à sa place;
    Confiant, parfois désarmant, mais toujours présent;
    Respectueux, mais aussi affectueux, pour nous tous miséreux;
    Nos alarmes, nos larmes,nous aurions aimé tant faire pour lui avec nos pauvres armes;
    Mais n’oublions jamais, humour, gaieté c’est ainsi qu’il a été

    Le Teckel

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.