La potée au chou d’une jeuuune parisienne

 

POTÉE AU CHOU D’UNE   “JEUUUNE PARISIENNE”

potee-parisienne

Préparation : 30 min
Cuisson : 1h30

Ingrédients (pour 2 ou 3 personnes) :
– 1 chou
– 2 saucisses
– 2 tranches de lard
– 2 pommes de terre moyennes
– 2 gousses d’ail
– 1 bouquet de persil (facultatif)
– 1 cube

Préparation :

Enlever le blanc des feuilles (la partie dure) et faire bouillir les feuilles pour les attendrir (pas trop pour ne pas en faire de la bouillie).

Couper les pommes de terre en gros dés.

Dans une sauteuse, faire dorer la viande, puis y ajouter les pommes de terre.
Une fois dorées, ajouter l’ail pressé et le persil broyé, mélanger.

Egoutter le chou et l’ajouter à la viande et aux pommes de terre.
Ajouter de l’eau en quantité suffisante mais pas recouvrir, mettre le cube et couvrir.

Laisser mijoter à feux doux.

INFORMATIONS DU WIKIPEDIATRE :

Le pot a fait la potée, soupe commune à toutes les provinces de l’Europe septentrionale. À sa manière elle exalte les vertus rurales…

Les plats en cocotte ou “potées”, relèvent de la cuisine traditionnelle, tout comme les daubes et les pot-au-feu, ils se présentent sous de multiples formes. Leur composition dépend à la fois de la saison, du portefeuille, des états d’âme du cuisinier ou de la cuisinière et de l’occasion.
Le caractère hivernal qu’on leur attribue généralement est dû au long temps de préparation et de cuisson. Chose autrefois inconcevable en été.  

La potée est un plat typiquement auvergnat. Sa recette remonte à des temps anciens, mais a été adoptée depuis par maintes provinces françaises.
Cette potée doit mijoter doucement. L’ordre d’addition des ingrédients doit être respecté. L’ajout de pommes de terre est déconseillé si l’on doit conserver la potée pour le lendemain.

Avec le bouillon de la potée on peut réaliser une excellente soupe en le versant bouillant sur des tranches de pain de campagne et des lamelles de fourme du Cantal…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.